Paul Androuet du Cerceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Androuet du Cerceau

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Planche d'estampes d'ornement Appartemens de la reine au Vieux Louvre (IFF3B)

Naissance vers 1630
Décès 1er février 1710
Nationalité français
Activités graveur

Paul Androuet du Cerceau est un graveur français né vers 1630 et mort le 1er février 1710 à Paris.

Il est le fils d'un certain Jacques Androuet du Cerceau, commissaire aux gabelles originaire Verneuil-sur-Oise, et nous ignorons les liens de parenté avec les autres Androuet du Cerceau[1]. Il est cité par Michel de Marolles dans son Livre des peintres et graveurs[2].

Il perd sa femme, Marie Chevrolle, en 1695, et meurt lui-même le 1er février 1710 dans sa maison de la rue Saint-Jean-de-Beauvais, à l'Oliver. Il est enterré au cimetière de la paroisse Saint-Benoît et laisse au moins un fils, Guillaume-Gabriel Androuet du Cerceau, dessinateur du roi[1].

Son œuvre gravé, d'une quarantaine de pièces, est essentiellement composé d'ornements d'orfévrerie[1].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Roger-Armand Weigert, Bibliothèque nationale. Inventaire du fonds français du XVIIe siècle. Tome 1. Alix (Jean) - Boudeau (Jean),‎ 1939, VIII-556 p. (lire en ligne)
  2. Michel de Marolles, Livre des peintres et graveurs, éd. Duplessis, p. 24