Paul-Frédéric de Mecklembourg-Schwerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Friedrich von Mecklenburg-Schwerin

Paul-Frédéric de Mecklembourg-Schwerin (15 septembre 1800 - 7 mars 1842) , fut grand-duc de Mecklembourg-Schwerin de 1837 à 1842.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul-Frédéric porte les prénoms de ses grands-pères, le tsar Paul Ier de Russie et le grand-duc Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin. Il étudie aux université de Genève, d'Iéna et de Rostock. Il devient héritier présomptif du trône de Mecklembourg-Schwerin en 1819, au décès de son père, le prince héréditaire Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin

En 1837, il succède à son grand-père, le grand-duc Frédéric-François Ier.

Son règne est marqué par l'amélioration de l'infrastructure et du système judiciaires du grand-duché, ainsi que par le déplacement du siège du gouvernement de Ludwigslust à Schwerin. Paul-Frédéric meurt en 1842 d'un refroidissement qu'il avait contracté en se précipitant vers un incendie qui ravageait la capitale du grand-duché.

Filiation[modifier | modifier le code]

Il est le fils du prince héréditaire Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin et de la princesse, née grande-duchesse Hélène de Russie, fille de l'empereur Paul Ier.

En 1822, Paul-Frédéric épouse la princesse Alexandrine de Prusse qui lui donne trois enfants:

Généalogie[modifier | modifier le code]

Paul-Frédéric de Mecklembourg-Schwerin appartient à la lignée de Mecklembourg-Schwerin, cette lignée appartenant à la première branche de la Maison de Mecklembourg s'éteignit en 2001 avec le grand-duc François-Frédéric V de Mecklembourg-Schwerin.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]