Patsy Mink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patsy Mink
Image illustrative de l'article Patsy Mink
Fonctions
Représentante du 2e district d'Hawaï
22 septembre 199028 septembre 2002
Prédécesseur Daniel Akaka
Successeur Ed Case
3 janvier 19713 janvier 1977
Prédécesseur District créé
Successeur Daniel Akaka
Représentante du district unique d'Hawaï
3 janvier 19653 janvier 1971
Prédécesseur Thomas Ponce Gill
Successeur District supprimé
Biographie
Date de naissance 6 décembre 1927
Lieu de naissance Maui, Hawaï, États-Unis
Date de décès 28 septembre 2002 (74 ans)
Lieu de décès Honolulu, Hawaï, États-Unis
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université du Nebraska
Université de Hawaï
University of Chicago Law School
Profession Avocat
Religion Protestantisme

Patsy Matsu Takemoto Mink dite Patsy Mink (japonais : 竹本まつ), née le 6 décembre 1927 à Maui (Hawaï) et décédée le 28 septembre 2002 à Honolulu est une membre démocrate de la chambre des représentants des États-Unis, élue de Hawaï de 1965 à 1977 puis de 1990 à sa disparition. Elle remporte de manière posthume sa dernière élection[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la première femme non blanche élue à la Chambre des représentants. Le jour de sa prise de fonctions, elle dépose une résolution de protestation contre les essais nucléaires britanniques dans le Pacifique qui est adoptée[2].

Féministe, elle est la première femme d'ascendance asiatique candidate aux primaires présidentielles américaines en 1972. En 1972, elle fait voter le Titre IX (Title IX of the Education Amendments of 1972 ) qui interdit toute discrimination sur la base du sexe dans les programmes d’Éducation soutenus par l’État fédéral, amendement qui est renommé Patsy T. Mink Equal Opportunity in Education Act à sa disparition en 2002. Le Titre IX a ainsi permis l'éclosion de compétitions sportives féminines dans les universités américaines[3]. En 1974, elle fait voter le Women's Educational Equity Act, loi de promotion de l'éducation pour les femmes.

En 1976, elle échoue à briguer un siège au Sénat et entre dans l'administration du président Jimmy Carter. Élue au comté d'Honolulu, elle est en conflit avec le maire Frank Fasi. Elle retrouve son siège à la Chambre en 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Patsy Mink », Chambre des représentants (consulté le 3 août 2011)
  2. Hyung-chan Kim, « Patsy Mink », Distinguished Asian Americans: a biographical dictionary (consulté le 3 août 2011)
  3. « Twenty-Five Years After Title IX: Women Gain in Steps, Not Leaps », National Organization for Women,‎ 2007 (consulté le 3 août 2011)