Patriot Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patriot.

Le Patriot Day (littéralement : « journée des patriotes »), qui a lieu le 11 septembre de chaque année depuis 2002, est une journée nationale américaine de recueillement et commémorant les 2 977 victimes des attentats du 11 septembre 2001. Initialement, cette journée a été appelée Prayer and Remembrance for the Victims of the Terrorist Attacks on September 11, 2001 (« journée de prière et du souvenir des victimes des attaques terroristes du 11 septembre 2001 »). La plupart des Américains qui ont vécu les attaques appellent simplement cette journée 9/11 ou September Eleventh (en France, le terme 11-Septembre est utilisé).

La résolution conjointe n°71 de la chambre des Représentants a été approuvée par un vote de 407 contre 0, le 25 octobre 2001. Cette résolution demande au président américain de désigner le 11 septembre de chaque année comme étant le Patriot Day. Le Président George W. Bush la promulgue alors le 18 décembre 2001 (devenant alors la Public Law 107-89[1]) et proclame cette journée comme étant le Patriot Day le 4 septembre 2002.

En cette journée, le président des États-Unis demande à ce que les drapeaux soient mis en berne dans chaque foyer américain, à la Maison-Blanche, et dans tous les bâtiments administratifs américains, sur le territoire national ou à l'étranger. Il demande également à ses compatriotes de respecter une minute de silence à 8h46 (EDT), heure à laquelle le premier avion détourné à percuté la tour nord du World Trade Center.

Cérémonies à New York[modifier | modifier le code]

La cérémonie new-yorkaise à Ground Zero, en 2002.

À New York, plus précisément à Ground Zero, l'ancien site du World Trade Center, une cérémonie se tient toute la matinée. Six coups de cloche, correspondant aux heures des crashs aériens et aux effondrements des deux tours (à 8h46, 9h03, 9h37, 9h59, 10h03 et 10h28 EDT), marquent les moments de recueillement, où une minute de silence est respectée. Le reste du temps, une lecture des noms des 2 977 victimes est faite par les proches, sauveteurs et personnalités politiques.

Entre 2002 et 2010, alors que le site était en cours de reconstruction, un bassin circulaire se trouvait au centre et les personnages pouvaient y jeter une fleur. À partir de 2011, avec l'achèvement du mémorial du 11-Septembre, les proches fleurissent les noms sur les rebords des deux grands bassins symbolisant les Twin Towers.

Notes et références[modifier | modifier le code]