Patrik Sinkewitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrik Sinkewitz
Image illustrative de l'article Patrik Sinkewitz
Patrik Sinkewitz au Grand Prix de Francfort 2009
Informations
Nom Sinkewitz
Prénom Patrik
Date de naissance 20 octobre 1980 (33 ans)
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Équipe professionnelle
2001-2002
2003-2005
2006-2007
2009
05.2010-12.2010
2011
2012-2014
Mapei
Quick Step
T-Mobile
PSK Whirlpool-Author
ISD-Neri
Farnese Vini-Neri Sottoli
Méridiana Kamen
Patrik Sinkewitz en 2006

Patrik Sinkewitz né le 20 octobre 1980 à Fulda, est un coureur cycliste allemand, professionnel entre 2001 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cycliste professionnel depuis 2001 dans l'équipe Mapei qui est rebaptisée Quick Step en 2003. Jeune coureur prometteur, Patrik Sinkewitz s'est surtout distingué en remportant le Tour d'Allemagne en 2004 et en terminant toujours parmi les 10 premiers lors des classiques ardennaises. Toujours très fort, très puissant dans les côtes, mais manquant un peu de rapidité lors des sprints pour la victoire finale. En 2006, il signe un contrat avec l'équipe T-Mobile pour progresser et pour emmener son leader Jan Ullrich dans la montagne lors du Tour de France, mais après l'exclusion de Jan Ullrich, son nouveau leader est désormais Andreas Klöden. Il s'est montré en bonne condition sur le Tour de France 2006 et il termine 6e de la 7e étape (contre-la-montre) le 8 juillet. Il fait partie des hommes de tête lors de la 17e étape le 20 juillet avant de se faire distancer dans la dernière ascension. Le 8 juin 2007, il est contrôlé positif à un test anti-dopage. Cette annonce a entraîné la suspension de la diffusion du Tour de France sur les chaînes publiques allemandes ARD et ZDF jusqu'à nouvel ordre. Il passe alors rapidement aux aveux et donne aux enquêteurs d'importants détails sur le dopage dans le peloton cycliste. Sa coopération lui valut de n'être condamné qu'à une suspension d'un an.

En novembre 2008, il signe avec PSK Whirpool, formation continentale[1]. Il remporte en 2009 ses premières victoires depuis son retour de suspension.

En 2010, il n'est pas conservé par PSK Whirlpool-Author. Il s'engage fin mai avec l'équipe ISD-Neri[2]. Le 18 mars 2011, l'UCI annonce qu'« un résultat d'analyse anormal (présence d’hormone de croissance recombinante) dans un échantillon de sang prélevé sur ce coureur lors d'un contrôle en compétition effectué [...] le 27 février 2011 lors du GP de Lugano »[3]. Il est provisoirement suspendu et risque la suspension à vie en raison de sa récidive[4]. En juin 2012, la tribunal arbitral du sport allemand blanchit Sinkewitz[5].

Le 24 février 2014, le Tribunal arbitral du sport (TAS) confirme la décision de l'agence anti-dopage allemande (NADA) et lui inflige une suspension de huit ans[6].

Malgré cette décision, le coureur tente de prendre le départ en mars 2014 de l'Istrian Spring Trophy[7], course organisée par son équipe[8] Meridiana Kamen.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2003 : 73e
  • 2004 : abandon (9e étape)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :