Patrick d'Arcy (juriste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D'Arcy (homonymie) et Patrick d'Arcy.

Patrick d'Arcy (1598 – 1668) était le nationaliste catholique irlandais qui a écrit la Constitution de la Confédération irlandaise.

Sa famille[modifier | modifier le code]

Né en Irlande, d'une des tribus de Galway, il était le plus jeune fils de James Riabhach d'Arcy, marié en secondes noces avec Elizabeth Martyn. James Riabhach avait été auparavant vice-président du Connacht, et fut maire de Galway jusqu'à sa mort en juin 1603. Son premier mariage lui donna cinq enfants : Nicholas, Martin, James, Anthony et Anastace, et avec Elizabeth, il eut Andrew et Patrick. Elizabeth Martyn était une petite-fille de William Óge Martyn, bailiff de Galway, puis représentant de la reine dans le comté, et une tante de Richard Martyn, un membre de la confédération irlandaise, qui allait devenir le beau-frère de Patrick et son associé.

Walter Riabhac Ó Dorchaidhe, un ancêtre de d'Arcy vivant vers 1488, appartenait à une humble famille descendant des Partriage de Lough Carra, région qui fait maintenant partie du comté de Mayo. Les Partriage ne sont mentionnés dans aucune annale ou chronique irlandaise existante, et, de toutes les sources gaéliques, seule une brève note en fait référence, en signalant que le Uí Dorchaidhe était le chef des Partriage, lorsque leur roi était Ó Goirmiallaigh. Adrian James Martyn, un historien local, auteur des Tribus de Galway (2001), pense que Walter Riabhach se serait installé dans le Galway vers le milieu du XVe siècle. Dubhaltach MacFhirbhisigh, un historien du XVIIe siècle, affirme que ce Walter Riabhach fut « le premier homme des Uí Dorchaidhe à venir dans le Galway, selon les Galweigiens eux-mêmes ».

Carrière politique[modifier | modifier le code]

D'Arcy suivit une carrière politique en tant que juriste. Il fut membre du Parlement, représentant la circonscription de Navan, et, en 1641, il devint membre du Conseil suprême de la Confédération irlandaise. Il en fut un des délégués lors de la signature, en 1646, du traité avec James Butler, 1er duc d'Ormonde. Il est sans doute mieux connu comme le rédacteur de la constitution de la Confédération irlandaise. On le cite, débattant avec William Molyneux : « Seul un parlement irlandais convient pour légiférer en l'Irlande »[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [1] D'Arcy at Princess Grace Irish Library. Accédé le 2 octobre 2007.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Patrick D'Arcy » (voir la liste des auteurs), édition du 5 mai 2008
  • Patrick Darcy, Galway Lawyer and Politician, 1598-1668, Nollaig Ó Muraíle, dans Galway:Town and Gown 1484-1984, ed. Diarmaid O Cearbhaill, Dublin, 1984.