Patrick Straram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick Straram

Autres noms Le Bison ravi
Activités Romancier, poète, essayiste
Naissance 12 janvier 1934
Paris, Drapeau de la France France
Décès 6 mars 1988 (à 54 ans)
Longueuil, Drapeau : Québec Québec
Langue d'écriture Drapeau du Québec Français
Genres Roman, poésie, essai

Patrick Straram (né à Paris le 12 janvier 1934, mort à Longueuil le 6 mars 1988) est un écrivain québécois d'origine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après de brèves études secondaires, il fréquente les cafés et caves de Saint-Germain-des-Prés au début des années 1950, où il est grand amateur de jazz et de boissons. Il y fait la connaissance de Guy Debord et Ivan Chtcheglov, il participe à l'Internationale lettriste de septembre 1953 à sa démission en juillet 1954 après son départ au Canada où il était arrivé en avril pour échapper à la conscription. Il débarque à Vancouver et y devient bûcheron.

À partir de 1958, ayant emménagé à Montréal, il écrit pour Radio-Canada. Cette même année, il reprend contact avec Guy Debord, se rapproche de l'Internationale situationniste et fera paraître le premier et unique numéro de la revue Cahier pour un paysage à inventer en mai 1960. Cette même année, il obtient la citoyenneté canadienne et fonde, avec Jean-Paul Ostiguy, le premier cinéma d'art et essai du Québec (Centre d’art de l’Élysée). Il écrit pour diverses revues (sur le cinéma, le jazz...).

À la fin des années 1960, il est invité en Californie où il écrit irish coffees au no name bar & vin rouge valley of the moon. Début des années 1970, il revient au Canada. En 1975, son roman La Faim de l’énigme, inspiré par les œuvres de Boris Vian, sort aux éditions de l'Aurore. De 1978 à 1979, il anime l'émission Blues clair (nom qu'il accolera à tous ses écrits ultérieurs) sur Radio-Canada, sous le pseudonyme de Bison Ravi.

Il meurt le 6 mars 1988.

Œuvre (à établir)[modifier | modifier le code]

Le fonds d'archives de Patrick Straram est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Roman[modifier | modifier le code]

  • La Faim de l'énigme, Montréal, L'Aurore, 1975 ; réédition Montréal, VLB éditeur, 1991, Préface de Philippe Haeck

Poésie et autres textes[modifier | modifier le code]

  • « Tea for one » in Écrits du Canada français, no 6, 1959.
  • Cahier pour un paysage à inventer, revue, Montréal,1960.
  • « 20 000 draughts sous les tables » in Écrits de la Taverne Royal, Montréal, Éditions de l'Homme, 1960.
  • « Nationalité ? Domicile ? » in Parti-Pris, vol.2, no10-11, 1965.
  • « Hatari » in Liberté, vol.8, no 2-3, mai-juin 1966.
  • En train d'être en train vers où être, Québec..., Montréal, L'obscène Nyctalope, 1971.
  • « Tea for one 2, hypojazz » in Musiques du Kébek, Montréal, Éditions du Jour, 1971.
  • One + One Cinemarx et Rolling Stones, Montréal, Les Herbes rouges,1971.
  • Gilles-cinéma Groulx le lynx inquiet (avec Jean-Marc Piotte Pio le fou), Montréal, Les Herbes rouges,1971.
  • Irish coffees au No Name Bar & vin rouge Valley of the Moon, Montréal. Éditions québécoises/Cinémathèque Québécoise, 1971.
  • 4 X 4X 4X 4, Montréal, Les Herbes rouges, 1974
  • Questionnement socra/cri/tique, Montréal, L'Aurore, 1975,
  • Portraits du voyage (avec Madeleine Gagnon et Jean-Marc Piotte), Montréal, L'Aurore, 1975.
  • Bribes 1. Pré-textes & Lectures, Montréal, L'Aurore, 1975.
  • Blues clair (Tea for one ; No more tea), Montréal, Les Herbes rouges 1984.
  • Quatre quatuors en trains qu'amour advienne (avec Francine Simonin), éditions du Noroît 1984.
  • Les bouteilles se couchent, Paris, éditions Allia, 2006
  • La Veuve blanche et noire un peu détournée, Paris, éditions Sens & Tonka, 2006
  • Lettre à Guy Debord (24 août 1960), précédée d'une lettre à Ivan Chtcheglov (9 novembre 1959), Paris, éditions Sens & Tonka, 2006, Préface de Jean-Marie Apostolides & Boris Donné.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Patrick Straram (MSS391) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).