Patrick Pélata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Patrick Pélata

Naissance 24 août 1955 (59 ans)
Les Pujols
Nationalité Française
Activité principale Cadre
Formation
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur

Patrick Pélata, né le 24 août 1955 aux Pujols en Ariège, est un ingénieur et administrateur d'entreprise français. Il a notamment été directeur général de Renault.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • 1974 : École polytechnique[1]
  • 1976 : dans les mines d'Oignies il est mis aux arrêts pour manquement au devoir de réserve après qu'il a rédigé un rapport de stage critiquant les conditions de travail dans les houillères[1],[2],[3]
  • 1980 : signe sous le pseudonyme Patrick O'Hara dans la revue Société française du Parti communiste français[1]
  • 1981 : Chercheur à l'École nationale des ponts et chaussées[1]
  • 1982 : démissionne après dix années d'adhésion du Parti communiste français après le coup d'État du général Wojciech Jaruzelski en Pologne[1]
  • 1984 : Chef d'atelier à l'usine Renault de Flins aux méthodes tôlerie[4]
  • 1985 à 1998 : Bureau des études[4]
  • 1998 : Directeur du développement de l'ingénierie véhicule, entrée au comité de direction[4]
  • 1999 : Directeur général adjoint de Nissan[4]
  • 1er septembre 2008 : Leader du comité de management de la région Europe Renault[4]
  • 13 octobre 2008 - 11 avril 2011 : directeur général de Renault[4]
  • 2009 : nommé chevalier de la Légion d'honneur
  • 11 avril 2011 : il démissionne de ce poste après l'affaire de pseudo-espionnage[3].
  • 16 août 2012 : il quitte Renault pour rejoindre une société de technologie en Californie.
  • 11 sept 2012 : Nommé vice-président exécutif et responsable du secteur automobile de Salesforce.com spécialiste américain du Cloud Computing[5],[6].

Études[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 42e édition pour 2011 éditée en 2010, 2270 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-051-0) : notice « Pélata, Patrick ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Challenges, no148, 11 décembre 2008, p. 78
  2. magazine Capital n°207, décembre 2008
  3. a et b Le Monde du 13 avril 2011, article de Stéphane Lauer, p.14
  4. a, b, c, d, e et f « Patrick Pélata », sur Renault.com (consulté le 25 mai 2009)
  5. « Patrick Pélata, ex-numéro 2 de Renault, chez US Salesforce.com », sur usinenouvelle.com
  6. « Après l'orage à Renault, Patrick Pélata se lance dans le nuage », sur challenges.fr