Patrick Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson.

Patrick Johnson (né le 26 septembre 1972 à Cairns) est un athlète australien spécialiste du sprint. Il mesure 1,78 m pour 71 kg. Son père est irlandais et sa mère aborigène d'Australie[1].

Le 5 mai 2003, à Mito (Japon), il devient le premier Australien en dessous de 10 secondes au 100 m avec 9 s 93, performance qu'il n'a encore jamais rééditée au cours de sa carrière. Ce résultat fait aussi de lui le premier métis et premier coureur sans origine africaine de l'histoire à franchir la mythique barre des 10 secondes puisque seuls des coureurs noirs avaient jusque-là réussi cet exploit[1]. Lors des championnats du monde 2003 de Paris, il est éliminé en quart-finale du 100 m dans un temps de 10 s 27.

En 2005, il termine 6e de la finale du 200 mètres des Championnats du monde d'Helsinki en 20 s 58, derrière quatre américains Justin Gatlin, Wallace Spearmon, John Capel et Tyson Gay ainsi que le Mauricien Stéphane Buckland.

Patrick Johnson réside à Canberra et appartient au club de l'AIS.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicolas Herbelot, « Sprinteur, mais blanc », in L'Équipe, mercredi 5 août 2009, p. 9.