Patricia Russo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Russo.

Patricia Russo

alt=Description de l'image Patricia Russo.jpg.
Naissance 12 juin 1952
Trenton (New Jersey)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Femme d'affaires

Patricia Fiorello Russo, née le 12 juin 1952 à Trenton dans le New Jersey, est une femme d'affaires américaine. Elle est une ancienne directrice générale de la société Alcatel-Lucent.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Patricia Russo grandit dans une famille aisée. Elle sort diplômée de sciences politiques et d'histoire de l'université de Georgetown.

Carrière[modifier | modifier le code]

Patricia Russo rejoint en 1973 le département ventes et marketing d'IBM. Elle y reste huit ans, jusqu'à y occuper la position de responsable marketing.

Chez AT&T[modifier | modifier le code]

Elle rejoint ensuite AT&T, de 1981 à 1992, où elle occupe des fonctions dirigeantes au sein de la stratégie, du marketing, des ressources humaines et des opérations. De 1992 à 1996, elle est CEO d'AT&T's Business Communications Systems Unit. De 1997 à 1999, elle estvice-présidente de la division Corporate operations.

Lorsque Patricia Russo rejoint les rangs du géant des télécommunications AT&T, elle lance sa spin-off, appelée Lucent Technologies. Lucent se développe alors en tant que constructeur de télécommunications, et connaît une forte croissance de son activité à la fin des années 1990. Lorsque le secteur des télécommunications fut touché par la crise, dans les années 2000, Patricia Russo quitte Lucent pour devenir la numéro deux chez Eastman Kodak, en 2001. Sa carrière y est toutefois courte ; un an plus tard elle revient à nouveau à Lucent. Après avoir été nommée présidente du conseil d'administration et CEO en 2002, elle opère des réductions de coûts et des plans sociaux drastiques pour améliorer les comptes financiers de l'équipementier américain.

Chez Alcatel-Lucent[modifier | modifier le code]

Le 2 avril 2006, elle est nommée dirigeante exécutive de la nouvelle société regroupant Alcatel et Lucent Technologies, devenue aujourd'hui Alcatel-Lucent (Euronext Paris: ALU FR0000130007, NYSE: ALU). Depuis le 1er décembre 2006, Alcatel-Lucent est alors une des plus grandes entreprises au monde en termes d'effectifs et en termes de revenus, plus de $25 milliards, de surcroît dirigée par une femme.

En 2004, Patricia Russo est classée par le magazine Forbes comme la cinquante-sixième femme la plus puissante dans le monde. En 2005, elle est classée treizième, en 2006, vingt-cinquième et en 2007, dixième. Elle bénéficiait alors du salaire le plus élevé parmi les dirigeants du CAC 40[1].

En mai 2008, un article du journal Le Monde[2] révèle une indemnité potentielle de départ de l'entreprise Alcatel-Lucent, de six millions d'euros, soit 3,3 fois la rémunération de Patricia Russo en 2007, bien qu'au cours de cet exercice, Alcatel-Lucent ait perdu 3,5 milliards d'euro et annoncé 16 500 suppressions d'emplois dans le monde.

Selon le cabinet de conseil Proxinvest, en dépit de performances financières très mauvaises d'Alcatel-Lucent, Patricia Russo a perçu en 2007 un salaire de 1,83 million d'euros, dont 1,2 million de part fixe et 635 000 euros de part variable, ou bonus. Son bonus maximum, s'établissait à 1,8 million d'euros. En d'autres termes, selon Alcatel-Lucent, tous avantages inclus, la rémunération totale de Patricia Russo s'établissait aux alentours de six millions d'euros. L'indemnité de départ réclamée par celle-ci, dont le mandat expirait en 2010, est présentée comme un héritage de Lucent. Ce parachute doré suscita l'émoi du monde des affaires en France. Ce présent injustifié fait alors une triste impression à une époque où la moralisation des pratiques et la plus grande "frugalité" des rémunérations des dirigeants est à l'ordre du jour[réf. nécessaire]. Patricia Russo démissionne en la fin d'année 2008. La nouvelle est officialisée le 29 juillet 2008, à l'occasion de la publication des résultats du deuxième trimestre 2008.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://emploi.journaldunet.com/php/publication/publication.php?i=1240 Salaire des dirigeants français en 2007
  2. Le Monde.fr, 21.05.08, 14h41, http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/05/21/patricia-russo-veut-un-parachute-dore-de-6-millions-d-euros_1047706_3234.html#ens_id=1047818

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :