Pat Rupp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rupp.

Pat Lloyd Rupp (né le 12 août 1942 à Détroit, dans l'état du Michigan aux États-Unis - décédé le 2 février 2006 à Dayton, dans l'état de l'Ohio aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace américain[1]. Membre de la sélection olympique américaine aux Jeux d'hiver de 1964 et 1968, il a joué l'essentiel de sa carrière avec les Gems de Dayton de la Ligue internationale de hockey (LIH), ne faisant qu'une apparition en Ligue nationale de hockey (LNH) pour les Red Wings de Détroit en 1964[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Détroit, Pat Rupp traverse la frontière avec le Canada où il pratique son hockey junior pendant deux saisons avec les Bombers de Flin Flon de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan (LHJS). En 1963, il fait ses débuts professionnels avec les Ramblers de Philadelphie de l'Eastern Hockey League (EHL). Cette même saison, il est sélectionné dans l'équipe olympique des États-Unis pour les Jeux d'hiver d'Innsbruck où les américains terminent cinquième[3].

Une fois de retour, il est prêté aux Red Wings de Détroit de la Ligue nationale de hockey (LNH), pour remplacer Terry Sawchuk blessé[2]. Ce qui est sa seule apparition dans la ligue majeure se solde par une défaite 4 buts à 1 face aux Maple Leafs de Toronto. La saison suivante, il partage son temps de jeu entre les Gems de Dayton de la Ligue internationale de hockey (LIH) et les Devils du Jersey de l'EHL. Après deux éditions complètes avec les Gems, il passe la saison 1967-1968 avec la sélection nationale américaine en vue des Jeux d'hiver de Grenoble. Elle y finit à la sixième place[4].

Pour l'exercice 1968-1969, il retrouve les Gems. Partageant les responsabilités dans la cage avec John Adams, le duo remporte le trophée James Norris, remis à la paire de portiers ayant encaissé le moins de buts en saison régulière[5]. Par la suite, les Gems remportent la Coupe Turner[6]. Désormais la doublure de Michel Dumas, Rupp gagne une seconde Coupe Turner avec Dayton la saison suivante[6]. Deux ans plus tard, il se retire du hockey. Au cours de la saison 1975-1976, il fait quelques apparitions pour les Norsemen de Buffalo de la North American Hockey League (NAHL). Durant l'édition 1979-1980, il dispute une ultime partie pour les Gems.

Par la suite, il travaille dans le secteur financier[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[8]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
 PJ  V   D   N  Min  BC  BL MOY %ARR  PJ  V   D  Min  BC  BL MOY %ARR
1961-62 Bombers de Flin Flon LHJS 51       3 060 178 2 3,49                  
1962-63 Bombers de Flin Flon LHJS 52       3 120 226 2 4,34   6     360 28 0 4,67  
1963-64 Ramblers de Philadelphie EHL 38       2 280 191 0 5,03                  
1963-64 Red Wings de Détroit LNH 1 0 1 0 60 4 0 4,00                  
1964-65 Gems de Dayton LIH 28       1 680 160 0 5,75                  
1964-65 Devils du Jersy EHL 41       2 460 188 1 4,59                  
1965-66 Gems de Dayton LIH 69 33 34 2 4 140 316 2 4,58   11 5 6 660 45 0 4,09  
1966-67 Gems de Dayton LIH 71 44 24 3 4 260 277 0 3,85   4 0 4 240 19 0 4,75  
1968-69 Gems de Dayton LIH 41       2 420 136 4 3,37   3     185 6 0 1,94  
1969-70 Gems de Dayton LIH 28       1 320 90 1 4,09   1 0 0 37 2 0 3,24  
1970-71 Gems de Dayton LIH 27       1 509 95 1 3,78   6     333 14 1 2,52  
1971-72 Gems de Dayton LIH 49       2 949 161 0 3,28   5 1 4 271 22 0 4,87  
1975-76 Norsemen de Buffalo NAHL 4       148 13 0 5,25                  
1979-80 Gems de Dayton LIH 1 0 0 0 20 1 0 3,00                  
Totaux LNH 1 0 1 0 60 4 0 4,00                  
Statistiques en équipe nationale[8]
Année Compétition  PJ  V   D   N  Min  BC  BL MOY %ARR Classement
1964 Jeux olympiques d'hiver 6 2 3 0 329 22 0 4,01   Cinquième
1968 Jeux olympiques d'hiver 7 2 4 1 380 18 0 2,84   Sixième

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pat Rupp hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 7 mai 2011)
  2. a et b (en) « Pat Lloyd Rupp, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 7 mai 2011)
  3. (fr) « Jeux Olympiques d'Innsbruck 1964 », sur Hockey Archives (consulté le 7 mai 2011)
  4. (fr) « Jeux Olympiques de Grenoble 1968 », sur Hockey Archives (consulté le 7 mai 2011)
  5. (en) « James Norris Memorial Trophy (IHL) », sur The Internet Hockey Database (consulté le 7 mai 2011)
  6. a et b (en) « Hockey in Dayton », sur Dayton Area Sports History (consulté le 7 mai 2011)
  7. (en) « Pat Rupp Biography & Olympic Results », sur Olympics at Sport Reference (consulté le 7 mai 2011)
  8. a et b (en) « Pat Rupp hockey statistics & profile », sur Hockey Reference (consulté le 7 mai 2011)