Pat Barker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barker.
Pat Barker

Pat Barker est une écrivain britannique née à Thornaby-on-Tees (en), dans le Yorkshire du Nord, le 8 mai 1943 (71 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est commandeur de l’ordre de l’Empire britannique (CBE).

Elle obtient le prix Booker en 1995 pour The Ghost Road (littéralement : La Route fantôme)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Stanley et Iris [« Union street »], Paris, Éditions Régine Deforges, 1990, 277 p. ((ISBN 2-905538-51-1))
  • L’Homme qui n’était pas là [« The man who wasn't there »], trad. de Lucien Le Bouille, Paris, Éditions des Cendres, coll. « Domaine anglais », 1992, 154 p. ((ISBN 2-86742-042-3))
  • Régénération, [« Regeneration »], trad. de Jocelyne Gourand, Arles, France, Actes Sud, coll. « Lettres anglo-américaines », 1995, 329 p. ((ISBN 2-7427-0472-8))[1]
  • Un autre monde [« Another world »], trad. de Isabelle Caron, Paris, Éditions Stock, coll. « La Cosmopolite  », 2000, 281 p. ((ISBN 2-234-05198-3))
  • Ligne rouge [« Border crossing »], trad. de Isabelle Caron, Paris, Éditions Stock, coll. « La Cosmopolite  », 2002, 270 p. ((ISBN 2-234-05453-2))
  • Sourde angoisse [« Double vision »], trad. de Marie-Odile Fortier-Masek, Paris, Éditions Philippe Rey, 2004, 268 p. ((ISBN 2-84876-017-6))

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maïa Bouteillet, Le Matricule des Anges, n°012, juin-août 1995, « : Régénération - Pat Barker », sur lmda.net (consulté le 10 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]