Pastramă

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tranche de pastrama

Le pastramă ou encore pastram est une préparation charcutière de bœuf, de mouton, d'agneau ou de volaille de Roumanie[1],[2].

La préparation consiste à tremper un morceau de viande dans de la saumure, puis à le fumer.

Origine[modifier | modifier le code]

La recette traditionnelle proviendrait de la gastronomie de Roumanie. Le pastrama est à l'origine, en Valachie, une viande de caprin, un jeune bélier, épicée, salée et fumée. Indispensable pour conserver la viande à l'époque où les réfrigérateurs n'existaient pas, ce mode de préparation est devenu obsolète, mais le pastrama perdure par son goût et ses arômes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme pastramă est tiré du verbe roumain a păstra, signifiant «conserver, garder».

Une autre théorie voudrait que le pastrama est d'origine turc. Le nom lui-même rappelle le pastırma turc, de « bastırma » signifiant « viande pressée ». Cependant, l'iranologue autrichien Bert Fragner, dans son livre From the Caucasus to the Roof of the World: a culinary adventure, soutient que l'origine de la cuisine ottomane est un mélange de la gastronomie de la Grèce antique, de l'empire byzantin, des nations arabes, des traditions phéniciennes et juives, et donc il est légitime de penser que les cuisiniers ottomans ont pu aussi s'inspirer du savoir-faire culinaire européen.

Le mot pastrama est employé avec des variantes mineures dans les diverses langues de la région : pastërma en albanais, باسطرمة basturma en Arabe, bastırma en azéri, pastrama en Bosnien, croate, macédonien et Serbe, pasturma en bulgare et παστουρμάς ou παστρουμάς en grec.

Mondialisation[modifier | modifier le code]

Le pastrama roumain est importé à New York, aux États-Unis, par des émigrants juifs roumains vers 1872, et se dénomme là-bas pastrami par l'influence du salami. Il semble que la création du premier sandwich au pastrami a été signalé en 1880.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Pastrama vita », sur laplescoi.ro (consulté le 30 aout 2011)
  2. (ro) « Pastrama de porc », sur laplescoi.ro (consulté le 30 aout 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]