Pastis landais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pastis (homonymie).
Pastis landais
Image illustrative de l'article Pastis landais
Pastis landais

Lieu d’origine Landes de Gascogne
Créateur (traditionnel)
Date XIXe siècle
Place dans le service dessert
Température de service froide
Ingrédients pâtisserie parfumée à l’eau de fleur d'oranger, à la vanille et au rhum
Accompagnement crème anglaise

Le pastis landais est une pâtisserie[1] parfumée parfois à l’eau de fleur d'oranger, à la vanille et au rhum, que l'on trouve couramment dans les Landes de Gascogne.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Pastís est un mot gascon et occitan qui signifie « gâteau » (pâtisserie, pâté charcutier, tache d'encre, mélange,...). Etymologiment, le mot dérive du latin pasticium C'est bien le même mot qui est à l'origine du nom de la boisson alcoolisée anisée : le pastis de Marseille. Il est possible qu'à l'origine cette liqueur servait à parfumer certaine pâtisserie

Présentation[modifier | modifier le code]

À base de pâte levée, ce gâteau moelleux est de couleur jaune doré, avec une mie jaune clair très dense. De consommation courante aujourd’hui, le pastis, en raison du beurre qu’il contient, était réservé autrefois aux fêtes (mariages, communions, fêtes locales). Il est difficile de retracer son histoire, qui remonte vraisemblablement au moins au XIXe siècle, dans le département français des Landes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À ne pas confondre avec une brioche

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]