Pastavy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pastavy
Паставы
Blason de Pastavy
Héraldique
Drapeau de Pastavy
Drapeau
Image illustrative de l'article Pastavy
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Vitebsk
Raïon Pastavy
Code postal BY 211840
Indicatif téléphonique +375 2155
Démographie
Population 19 869 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 55° 07′ 00″ N 26° 50′ 00″ E / 55.116667, 26.83333 ()55° 07′ 00″ Nord 26° 50′ 00″ Est / 55.116667, 26.83333 ()  
Altitude 145 m
Divers
Première mention 1409
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Pastavy

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Pastavy
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Pastavy (en biélorusse : Паставы) ou Postavy (en russe : Поставы ; en polonais : Postawy) est une ville de la voblast de Vitebsk, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Pastavy. Sa population s'élevait à 19 869 habitants en 2011.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pastavy se trouve près du lac Naratch, le plus grand lac de Biélorussie, à 10 km de la frontière lituanienne et à 213 km à l'ouest de Vitebsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pastavy fit partie du Grand-duché de Lituanie. En 1640, un monastère y fut créé. Elle connut un certain développement dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, grâce à son marché et à son artisanat. À partir de 1795, dans le cadre de la troisième partition de la Pologne, Pastavy fut incorporée à l'Empire russe et reçut ses armoiries l'année suivante. De 1920 à 1939, Postawy appartenait à la voïvodie polonaise de Wilno et était le centre d'un powiat. En , après la signature du pacte germano-soviétique, Pastavy fut occupée par l'Armée rouge puis annexée par l'Union soviétique, comme toute la partie orientale de la Pologne. En 1940, elle reçut le statut de ville. Elle fut ensuite occupée par l'Allemagne nazie du au . De 1945 à 1991, Pastavy fit partie de la République socialiste soviétique de Biélorussie. Depuis 1991, elle fait partie de la Biélorussie indépendante.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La bataille de Postavy (ou Pastavy) fut un épisode marquant de l'offensive du lac Narotch. Au printemps 1916, les troupes russes réussirent ici une percée victorieuse, s'emparant des tranchées allemandes. Mais l'enthousiasme de cette victoire fut de courte durée, car l'offensive censée soulager le Front de l'Ouest se solda par un échec total.

L'épisode victorieux de Pastavy est néanmoins l'objet d'un exceptionnel témoignage de guerre, celui d'une femme, Maria Botchkareva, combattant au milieu d'une troupe entièrement masculine et multipliant les actes de bravoure qui la rendirent populaire. Elle faisait partie des volontaires qui tentaient de ramener des blessés de la « zone des morts », le no man's land où agonisent quantité de mutilés. Son récit, dont le titre français est Yashka, ma vie de soldat, est un témoignage unique sur la violence et les horreurs endurées sur le front.

Guerre froide[modifier | modifier le code]

À 5 km à l'ouest de la ville, une base aérienne soviétique de taille moyenne était en activité pendant la guerre froide. Le 305e Régiment aérien de bombardiers (305 BAP), équipé de Su-24, y était stationné. L'aérodrome est aujourd'hui désaffecté. De 1960 à 1993, un régiment soviétique de missiles stratégiques était basé à 5 km au nord-est de Postavy, avec douze missiles R-12 Dvina, puis neuf missiles RSD-10 Pioneer ou SS-20. Cette unité fut transférée en Russie en 1994[1].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1921* 1939* 1959* 1970* 1979* 1989* 1999* 2009* 2011
974 3 400 10 566 15 139 17 982 19 022 21 100 19 815 19 869

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décontamination des anciennes installations militaires soviétiques en Biélorussie [1]
  2. (en) City Population [2]

Lien externe[modifier | modifier le code]