Pastèque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pastèque (Cucumis lanatus) est une plante herbacée de la famille des Cucurbitacées, originaire d'Afrique, largement cultivée pour ses gros fruits lisses, à chair rouge, jaune, verdâtre ou blanche et à graines noires ou rouges. Le terme désigne également ce fruit. Le fruit pèse généralement, à maturité, entre 5 et 20 kg.

Il faut distinguer la pastèque comestible (parfois appelée « melon d'eau » en français ; anguria ou cocomero en Italie, karpouz en Turquie, melancia au Portugal et au Brésil, sandia en Espagne, watermelon[1] en anglais ou encore suika スイカ au Japon) de la pastèque à confiture ou « citre », non directement comestible. Cette dernière est aussi communément appelée « courge gigérine » ou « courge barbarine » dans le sud de la France, bien qu'il ne s'agisse pas, du point de vue botanique, d'une courge.

À la Réunion (département français dans l'Océan Indien), la pastèque est appelée melon. Cette confusion vient du fait que ce fruit a été introduit pour la première fois dans l'île par des navigateurs anglais au milieu du XIXe siècle. Pastèque se disant watermelon en anglais, les insulaires, ne connaissant pas encore à l'époque le véritable melon, ont tout naturellement désigné la pastèque par le vocable melon. Par la suite, au début du XXe siècle, quand les Français leur ont fait découvrir le melon, l'appellation melon de France a été adoptée. Aujourd'hui encore, les deux noms (melon et melon de France) sont toujours utilisés par une majorité de la population réunionnaise.

Description[modifier | modifier le code]

La pastèque est une plante annuelle à tiges rampantes pouvant atteindre trois mètres de long.

Les feuilles, de forme généralement triangulaire, sont très découpées, avec des lobes arrondis, profondément incisés mais aux sinus également arrondis. Certaines sont transformées en vrilles permettant à la plante de s'accrocher et de grimper sur des supports variés.

Les fleurs, à corole jaune pâle sont, comme sur la plupart des cucurbitacées soit mâles, soit femelles, mais toutes sont présentes sur le même pied (plante monoïque).

Les fruits sont des baies particulières, des péponides, de forme sphérique, plus ou moins oblongue, de couleur vert foncé souvent marbré de blanc.

Leur « diamètre » est de 30 à 60 cm et leur poids peut aller de 3 à 4 kg pour la variété Sugar Baby jusqu'à 35 kg pour la variété Yellow Belly. La chair de la pastèque à confiture est verdâtre et contient des graines rouges. Le melon d'eau contient jusqu'à 93 % d'eau. Il est très désaltérant et peu calorique.

Variétés[modifier | modifier le code]

  • Orangeglo : variété à fruit oblong de 9 à 14 kg et à pulpe sucrée orange ; mûre en 100 jours[2].
  • Melon d'eau petite yellow : petite pastèque ronde à chair jaune d'environ 2 kg[3].
  • Moon and Stars : découverte en 1930 ; mûr en 90 jours

Origine et distribution[modifier | modifier le code]

La pastèque est une espèce spontanée en Afrique australe (Botswana, Lesotho, Namibie, Afrique du Sud). Les fruits sauvages sont souvent amers.

C'est une plante des pays chauds. Sa culture est très ancienne et attestée dans l'Égypte antique. Elle s'est répandue sur les bords de la Méditerranée puis dans l'ensemble des pays chauds.

Pastèque marocaine.

Nutrition[modifier | modifier le code]

Composé à 92 % d'eau, avec des propriétés hydratantes, le melon d'eau est faible en matières grasses et ne contient pas de cholestérol. Il contient de nombreux éléments intéressants d'un point de vue nutritionnel, comme la citrulline, qui sert à synthétiser un autre acide aminé capital dans l'organisme, l'arginine, celle-ci jouant un rôle clé dans la division cellulaire, la cicatrisation et l'élimination de l'ammoniaque.

La pastèque est surtout réputée pour être riche en antioxydants. Elle contient également quelques vitamines (vitamine C, vitamine B1, vitamine B6 et vitamine A).

Maturité[modifier | modifier le code]

Le poids est un indice de maturité, elle doit donc être lourde. Elle doit sonner creux quand on la frappe légèrement. Sur la plante, elle doit être cueillie dès que la vrille opposée à son pédoncule est complètement sèche : c'est le signe infaillible de sa maturité.

Quant à la pastèque à confiture, sa maturation dure tout l'été ; elle doit être cueillie à l'automne avant les premiers frimas.

Économie[modifier | modifier le code]

Production en tonnes. Chiffres 2004-2005.
Données de FAOSTAT (FAO). Base de données de la FAO, accès du 14 novembre 2006.

Drapeau de la République populaire de Chine Chine 68 314 945 71 % 69 315 000 72 %
Drapeau de la Turquie Turquie 3 825 000 4 % 3 800 000 4 %
Drapeau de l'Iran Iran 2 150 000 2 % 2 150 000 2 %
Drapeau du Brésil Brésil 1 719 392 2 % 1 850 000 2 %
Drapeau du Maroc Maroc 1 788 528 2 % 1 800 000 2 %
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 669 940 2 % 1 718 920 2 %
Drapeau de l'Égypte Égypte 1 588 528 2 % 1 500 000 2 %
Drapeau de la Russie Russie 920 350 1 % 960 000 1 %
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 823 672 1 % 850 000 1 %
Drapeau de l'Espagne Espagne 764 600 1 % 724 900 1 %
Drapeau de la Grèce Grèce 704 137 1 % 680 956 1 %
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 666 900 1 % 660 000 1 %
Drapeau de la Syrie Syrie 620 000 1 % 620 000 1 %
Drapeau de l'Italie Italie 562 909 1 % 519 463 1 %
Drapeau du Mexique Mexique 683 700 1 % 500 000 1 %
Autres pays 9 635 433 7 % 9 577 651 6 %
Total 95 619 561 100 % 96 396 945 100 %
Pastèque cubique au Japon.

Pastèque cubique[modifier | modifier le code]

Au Japon, des agriculteurs de la ville de Zentsūji dans la préfecture de Kagawa ont trouvé un moyen de faire pousser des pastèques de la forme d'un cube en faisant pousser les fruits dans des bocaux en verre, la croissance du fruit suit alors naturellement la forme du récipient[4]. Cette forme rend le fruit plus facile à empiler et à stocker, cependant elle en fait une curiosité, et son prix est souvent deux fois plus élevé que celui d'une pastèque normale.

Usage symbolique[modifier | modifier le code]

Aux Etats-Unis, la pastèque est associée au racisme contre les noirs américains. Après la Guerre de Sécession, des cartes postales montrant des noirs américains se gorgeant de pastèques sont devenues extrêmement populaires. Une fois qu'ils sont devenus libres, de nombreux noirs ont en effet gagné leur vie en cultivant et en vendant des pastèques. Le fruit était donc un symbole de liberté.

«Comme les blancs du sud se sont sentis menacés par la libération des noirs, ils ont répondu en faisant de ce fruit un symbole de leurs stéréotypes sur la saleté, la paresse et la puérilité des noirs», explique William Black, doctorant en histoire à Rice University[5].

Le sénat de l’Oklahoma a voté une loi le 17 avril 2007 déclarant la pastèque comme son légume officiel, parce que l’un de ses villages (Rush Springs) organise un festival de la pastèque chaque année. Malgré le fait que des sénateurs avouent que la pastèque est définie comme fruit dans les dictionnaires, la loi est adoptée, puisque d’autres sénateurs raisonnent que la courge et le concombre sont cuisinés comme des légumes, alors ils ne font qu’élargir la définition en qualifiant la pastèque (membre de la même famille) en tant qu’un fruit[6],[7].

Utilisé dans le milieu du spectacle depuis le début des années 90, le terme « pastèque » désigne une tâche fastidieuse à accomplir.

La pastèque (melancia en portugais) est aussi le sobriquet donné au groupe politique portugais Coalition démocratique unitaire, qui réunit les communistes et les écologistes (vert dehors, rouge dedans).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain, la pastèque est le nom donné au 11e jour du mois de fructidor[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]