Passion d'amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Passion d’amour

Titre original Passione d’amore
Réalisation Ettore Scola
Scénario Ruggero Maccari,
Acteurs principaux
Sociétés de production Franco Committeri
Pays d’origine Italie
Genre Drame
Sortie 1981
Durée 117 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Passion d'amour (titre original : Passione d’amore) est un film italien réalisé par Ettore Scola et sorti en 1981.

Il est tiré de Fosca, le plus célèbre roman d’Iginio Ugo Tarchetti, paru sous la forme d’un feuilleton dans la revue Il pungolo en 1869 et publié dans un volume la même année. Il est l'un des romans les plus représentatifs de Scapigliatura, ce mouvement littéraire contestataire du nord de l’Italie autour des années 1860. Iginio Ugo Tarchetti est mort alors qu’il lui restait encore trois chapitres à écrire qui ont été terminés par son ami Salvatore Farina. Le livre été édité chez Plon en 1981, et réédité en 2009 aux Éditions du Sonneur. Le film, fidèle au livre dans l'ensemble, en modifie la fin, dont il accentue l'effet dramatique. Plus encore qu'une réflexion sur la beauté et l'amour, livre et film décortiquent le mécanisme de la passion.

Le film a été présenté au 34e Festival de Cannes. (1981)

Synopsis[modifier | modifier le code]

Giorgio (Bernard Giraudeau), un militaire de carrière, décide de coucher sur le papier les souvenirs d'une période particulièrement douloureuse de sa vie, cinq années plus tôt, caractérisée par l'amour de deux femmes que tout oppose: Clara et Fosca.

Le jeune soldat raconte : en congé de maladie, il décide de quitter son village natal pour rendre visite à un ami. Giorgio rencontre alors Clara (Laura Antonelli), une jeune femme pleine de beauté avec laquelle il entretient une histoire d'amour tendre (même si Clara est mariée à un employé de l'administration). La romance ne dure que deux mois, quand Giorgio est promu au grade de capitaine dans une nouvelle affectation.

Stationné dans une petite ville, Giorgio est fréquemment invité à la table du colonel, commandant de la garnison (Massimo Girotti). C'est là que le jeune homme fait la connaissance de Fosca (Valeria d’Obici), la cousine du colonel. Elle est décrite par le médecin Major (Jean-Louis Trintignant) comme «La maladie personnifiée », « L'hystérie faite femme », « Miracle vivant du système nerveux ». Fosca est une femme d'une laideur rare, souffrant d'une maladie grave, mais en même temps, qui possède une sensibilité aiguë et une culture raffinée. Giorgio commence à subir son charme obscur, jusqu'à ce que, essayant de tout faire pour l’éviter, il établisse avec elle une relation d'amour étrange.

À partir de ce moment, Fosca semble tirer une force nouvelle. Elle est presque guérie de sa maladie, mais au détriment de Giorgio, qui se sent maintenant décliner. Avec la complicité du médecin, le jeune homme peut obtenir une permission pour Milan où il retrouve Clara mais il se sent mal malgré tout l’amour que la belle femme lui donne. Dans les derniers jours chez le colonel avant un nouveau changement, arrive l’irréparable. Fosca meurt après une nuit passée avec le bien-aimé. Giorgio engage un duel avec le colonel dont il se sort mais c’est trop tard, il est atteint de la même maladie d’amour que Fosca.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]