Passe de Darwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Passe de Darwin
Vue de la passe de Darwin.
Vue de la passe de Darwin.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Chili Chili
Subdivisions
territoriales
Région de Magallanes et de l'Antarctique chilien
Géographie physique
Type Détroit
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 54° 52′ 59″ S 70° 04′ 59″ O / -54.883, -70.083 ()54° 52′ 59″ Sud 70° 04′ 59″ Ouest / -54.883, -70.083 ()  

Géolocalisation sur la carte : Amérique du Sud

(Voir situation sur carte : Amérique du Sud)
Passe de Darwin

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Passe de Darwin

La passe de Darwin (en espagnol : paso Darwin ou seno Darwin) est un court et étroit chenal naturel situé en Terre de Feu au Chili.

Description[modifier | modifier le code]

Elle est le prolongement occidental du canal Beagle et le relie à l'océan Pacifique. Ensemble, ils forment une voie navigable à travers la Terre de Feu entre les océans Pacifique et Atlantique, alternative à celle du cap Horn.

Dénomination et histoire[modifier | modifier le code]

Un glacier situé sur les rives du canal Beagle.

Son nom qui provient de l'anglais : Darwin Sound lui fut décerné durant le Voyage du Beagle par le capitaine du HMS Beagle, Robert FitzRoy, en raison d'un évènement qui se produisit dans le canal Beagle. Afin de mener leurs mesures hydrographiques, les barques du navire étaient souvent utilisées et s'éloignaient à une grande distance de celui-ci. Dans le canal Beagle, ils observèrent les glaciers de la côte Nord, situés sur les fortes pentes de la cordillère Darwin, et le vêlage des icebergs. Un jour, au début de l'année 1833, ils avaient tiré leurs barques sur la plage à environ 1 km du navire et étaient en train de dîner lorsqu'une énorme masse de glace tomba du glacier dans l'eau dans un « bruit de tonnerre ». De grosses vagues se formèrent et menaçaient d'emporter au large les barques les mettant ainsi en péril. Darwin fut le premier à réagir. Il courut sur la rive et avec d'autres hommes ils tirèrent les barques en sécurité juste au moment où la première vague arrivait sur la plage. Le capitaine FitzRoy fut impressionné par cet acte et le jour suivant baptisa une étendue d'eau voisine « Darwin Sound ». Darwin déclara qu'il avait agi sous le coup de la peur plutôt que par bravoure, notant dans son journal, que s'ils avaient perdu les barques, « (…) leur position eut été hasardeuse, entourés… par des sauvages hostiles et privés de… provisions. »

Références cartographiques[modifier | modifier le code]

  • (es) Patagonia Sur, Tierra del Fuego, Costa a Costa, Mapa 1 : 1 800 000, JLM Mapas Punta Arenas, Chile
  • (es) Carte Marine de Instituto Hidrográfico de la Armada de Chile, Boca Oriental del Estrecho de Magallanes A Islas Diego Ramirez, 1:50000, 1986-2009
  • (en) Patagonian & Fuegian Channels, Chilean Fjords, Cruise Chart, Zaguier & Urruty Publications, 2007, (ISBN 1-879568-96-9)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Carlos Alberto Mantellero Ognio, Diccionario Geografico Nautico, 3e édition, 2000
  • (en) Adrian Desmond and James Moore, Darwin, Londres, Michael Joseph, the Penguin Group, 1991, (ISBN 0-7181-3430-3)