Pascual de Andagoya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pascual de Andagoya (Andagoya, v.1495-Cuzco, 18 juillet 1548) est un conquistador et navigateur basque espagnol, connu pour ses combats contre l'ethnie des Indiens Cuevas au Panama, dans la première moitié du XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le village d'Andagoya, dans la vallée de Cuartango en Espagne, il s'embarque pour le Nouveau-Monde à l'âge de 19 ans, le 11 avril 1514, sous le commandement de Pedro Arias Dávila avec plus de 2 000 hommes et 22 bateaux.

Il a participé à la fondation de Panama en 1519 avec 400 Espagnols, puis part pour San Juan, en Colombie, dont il devient gouverneur et où il apprend l'existence de l'Empire inca, contre lequel il lance une opération ratée en 1522. Il eut en particulier connaissance de l'existence du Pérou, quand il visita la province de Cochama. « Birú » était le nom du cacique de la région qui s'est appelé ainsi par lui. Andagoya l'a rencontré à l'occasion d'un exploit providentiel : quand l'embarcation d'Andagoya s'est retourné dans la rivière San Juan, dans la région de Buenaventura, Birú l'avait sauvé de la noyade. Mais le voyage tourne court et Andagoya, malade, laisse à d'autres conquistadores le soin de le poursuivre[1].

En 1524, Francisco Pizarro, en association avec Diego de Almagro et Hernando de Luque, lance une nouvelle expédition. Récompensé par Madrid en 1539, Pascual de Andagoya s'autoproclame gouverneur de Popayán, région dans laquelle il témoigne de la mort de 490 000 habitants sur une population de près de 500 000[2], poste qu'il conserve jusqu'en 1542, avant de mourir à Cuzco le 18 juillet 1548.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.clio.fr/CHRONOLOGIE/chronologie_perou_les_conquistadores_s_emparent_du_perou.asp
  2. Archéologie du Sud-Ouest colombien, par Henri Lehmann (1953), page 200

Liens externes[modifier | modifier le code]