Pascale Sourisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sourisse.
Pascale Sourisse en janvier 2012.

Pascale Sourisse, née à Nantes en 1962, est une femme d'affaires française.

État-civil[modifier | modifier le code]

Pascale, Annick, Andrée Dixneuf est née le 7 mars 1962[1]. Elle est la fille du professeur Bernard Dixneuf (1929 - 2006), ancien président de la Société française d'anesthésie et de réanimation[2] et de Simone Dixneuf, gynécologue et cancérologue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est diplômée de l'École polytechnique (1981) et de l'École nationale supérieure des télécommunications (1986).

Elle commence sa carrière par des fonctions de direction à la Compagnie générale des eaux (CGE), France Telecom, et Jeumont-Schneider, ainsi qu'au ministère français de l'Industrie. Elle rejoint Alcatel en 1995 comme directeur Plan et Stratégie d'Alcatel Space. En 1997 elle est nommée président-directeur général de SkyBridge, filiale d'Alcatel Space.

En 2001, elle est nommée président-directeur général d'Alcatel Space, elle est également présidente des activités spatiales d'Alcatel. À la suite de la fusion de ces activités avec la société italienne Alenia Spazio, elle devient en 2005 Président-Directeur général d'Alcatel Alenia Space.

En 2007, lorsque le groupe Thales fait l'acquisition des activités spatiales d'Alcatel, elle reste président-directeur général de la société devenue Thales Alenia Space. Elle est nommée directeur général adjoint du groupe Thales, membre du comité exécutif. En mai 2008, elle est nommée directeur général de la division Systèmes terrestres et interarmées et président-directeur général de Thales Communications. Début 2010, elle est nommée directeur général de la division Systèmes C4I de défense et sécurité[3] cumulant avec la fonction de président-directeur général de Thales Communications & Security[4],[5]. Depuis janvier 2013, elle est directeur général, Développement international du groupe Thales[6],[7].

Elle préside le Conseil d'école de Télécom ParisTech depuis le 13 avril 2009[8].

Elle a été présidente d'Eurospace[9], l'association des industriels européens de l'Espace, de 2002 à 2008.

Elle est membre des conseils d'administration de Vinci[10] et Renault[11].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thales Communications sur societe.com
  2. Histoire de l’anesthésie et de la réanimation
  3. Thales executive committee
  4. Pierre Tran, Thales Combines Cybersecurity Efforts, Defense News, le 1er juillet 2011.
  5. Carte d’identité Thales Communications & Security, site Internet Thales Communications & Security.
  6. Comité exécutif de Thales
  7. Caroline Michel, « Pascale Sourisse, une femme dans le ciel du Bourget », sur le site du magazine Le Nouvel Observateur,‎ 18 juin 2013 (consulté le 26 février 2014).
  8. Conseil d'École de Télécom ParisTech
  9. Eurospace
  10. Vinci press release
  11. Conseil d'administration de Renault
  12. Décret du 12 juillet 2013
  13. Décret du 11 novembre 2010