Pascal Olmeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olmeta.
Pascal Olmeta
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Numéro 1
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 7 avril 1961 (53 ans)
Lieu Bastia
Période pro. 1982 - 1999
Poste Gardien de But
Parcours junior
Saisons Club
1979-1981 Drapeau : France INF Vichy
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1981-1984 Drapeau : France SC Bastia 48 (0)
1984-1986 Drapeau : France Sporting Toulon Var 78 (0)
1987-1990 Drapeau : France RC Paris 121 (0)
1990-1993 Drapeau : France Ol. de Marseille 112 (0)
1993-1996 Drapeau : France Olympique lyonnais 146 (0)
1997 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 0 (0)
1997-1999 Drapeau : France Gazélec Ajaccio 19 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
- Drapeau : France France espoirs 7 (0)
- Drapeau : France France olympique 5 (0)
- Drapeau : France France A' 2 (0)
2001-2004 Drapeau : France France Beach Soccer
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Pascal Olmeta, né à Bastia le 7 avril 1961, est un ancien footballeur professionnel français qui évolue au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Football (1982-2004)[modifier | modifier le code]

Pascal Olmeta marque le football français en ne jouant pourtant jamais en équipe de France. Il est pourtant présélectionné plusieurs fois. Il s'assied pour la 1ère fois sur le banc tricolore lors du France-Luxembourg du 30 octobre 1985.

Pascal Olmeta joue au SC Bastia, à Toulon, puis au Matra Racing.

Après le Matra Racing, c'est à l'Olympique de Marseille que le gardien corse joue. Avec l'OM, il remporte à deux reprises le titre de Champion de France. Lors de la saison 1992-1993, il est cependant poussé sur le banc par l'éclosion de Fabien Barthez.

Lors de l'été 1993, Pascal signe alors à l'Olympique lyonnais, malgré son attachement à l'OM. Sous les ordres de Jean Tigana et de Guy Stéphan, il devient l'un des joueurs préférés du public de Gerland. Il est même le capitaine de l'équipe. Il se fait pourtant licencier de son club après avoir frappé son coéquipier Jean-Luc Sassus, accusé d'être trop proche de sa compagne d'alors, et se voit remplacé dans les buts par un jeune gardien, Grégory Coupet, échangé contre Jean-Luc Sassus.

Pascal trouve asile à l'Espanyol Barcelone, où il est peu utilisé, avant de revenir sur ses terres, en Corse, au Gazélec Ajaccio. Après une montée en D2 gagnée sur le terrain, mais annulée en raison du fait que l'autre club de la ville, l'AC Ajaccio, évolue déjà en D2, il met un terme à sa carrière.

Il rejoint ensuite Éric Cantona en équipe de France de football de plage avec laquelle il perd en finale de la Coupe du monde 2001.

People (depuis 2004)[modifier | modifier le code]

En 2004, il participe à l'émission de télé réalité La Ferme Célébrités (sur TF1), dont il sort vainqueur.

Le 20 août 2004, il se marie avec Séverine avec qui il a une fille Cassandra (née le 6 janvier 2002) et un fils lisandru (né en août 2005). Il avait déjà eu une première fille, Joana, née en 1985 d'un premier mariage.

En 2006, il fonde son association destinée à aider les enfants malades et soutenir leurs familles, "Un Sourire, Un Espoir pour la Vie". Au moyen d'évènements comme des matches de football, des voyages, des rencontres avec des personnalités, l'association aide les enfants à reprendre goût à la vie et à garder espoir dans la maladie. On citera en exemple un voyage en Afrique du Sud lors de la Coupe du Monde de football, une rencontre privée avec Tony Parker, et des matches réunissant des stars comme Laurent Blanc et Zinédine Zidane[1].

Il participe à Fort Boyard à quatre reprises: en 1996, 1999, 2012 et 2013. D'ailleurs en 2013, son équipe est constituée entre autres de Nathalie Simon (gagnante de Première compagnie sur TF1) et Christophe Dominici (ex-rugbymen international français)[2].

Un sourire, un espoir pour la vie (depuis 2006)[modifier | modifier le code]

Pascal Olmeta fonde en 2006, avec Francesco Biddau, une association nommée Un sourire, un espoir pour la vie dans le but de fournir un soutien matériel et financier auprès des familles dont les enfants sont hospitalisés ainsi qu'une assistance en terme d'hébergements et de déplacements.

Les parrains de cette associations sont Éric Cantona, Alex Ferguson, Christophe Maé et Stéphanie de Monaco.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]