Pascal Gentil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gentil.
Pascal Gentil Taekwondo pictogram.svg
PascalGentil.jpg
Pascal Gentil en décembre 2007
Contexte général
Sport Taekwondo
Période active 1995 - 2009
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (40 ans)
Lieu de naissance Paris
Taille 1,98 m
Poids 98 kg
Surnom Paco
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 2
Championnats du monde 1
Championnats d'Europe 3 2
Championnats de France 16 2

Pascal Gentil, né le 15 mai 1973 à Paris, est un taekwondoïste français

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Il présente un palmarès de 3 titres de champion d'Europe, 3 victoires en Coupe du Monde et 2 médailles de bronze aux Jeux olympiques à Sydney 2000 puis à Athènes 2004.

Capitaine de l'équipe de France de taekwondo, Pascal Gentil a conquis son troisième titre européen en octobre 2005 à Rīga. À cette occasion l'équipe de France s'est classée 2e nation européenne derrière la Turquie avec 6 médailles dont 3 titres. Un classement qui avait déjà été le sien à l'occasion des Jeux olympiques d'Athènes avec 2 médailles (1 argent, 1 bronze) puisque la France avait terminé 2e pays européen derrière la Grèce (pays organisateur).

Dans le but de préparer les échéances olympiques, la Fédération française de taekwondo met en place un système de centres d'entraînement (pôles) qui regroupent les meilleurs athlètes français. Ces derniers sont répartis sur les différents sites en fonction de leur catégorie de poids. Ainsi, Pascal Gentil est membre du Pôle France de l'INSEP où il s'entraîne en moyenne 20 heures par semaine en compagnie des meilleurs français.

Il obtient sa sélection pour les Jeux olympiques de Pékin[1]. Pour cette sélection, il était en concurrence avec Mickaël Borot qui avait obtenu le quota français dans cette catégorie en remportant le tournoi de qualification olympique de Manchester en 2007. Cependant le 25 juillet, Gentil se blesse lors d'une séance d'entraînement. Victime d'une rupture de l'aponévrose plantaire, c'est Mickaël Borot qui est titularisé officiellement le 6 août 2008 par la FFTDA. La semaine a été décrite comme une crise pour le taekwondo Français, notamment suite aux propos de Mickaël Borot qui s'affirma face à la Fédération française de taekwondo et à Pascal Gentil, les critiquant tous deux vivement[2].

Le 5 février 2009, il annonce par voie de presse son intention de mettre une fin à sa carrière sportive dans le taekwondo, après les Championnats de France qui se déroulent le 7 février à Lyon[3]. Il y obtient son 14e titre de Champion de France, après une finale face à Mickaël Borot.

Puis, il reprend sa carrière à l'INSEP en 2010 en vue de ramener une médaille des Jeux olympiques de 2012 de Londres.

Pascal Gentil est également diplômé de l'ESSEC où il a obtenu un master en marketing sportif.

Club[modifier | modifier le code]

  • A.U.C.(Aix Université Club)
  • Team Sicot (Taekwondo Var est)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du Monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Télévision et cinéma[modifier | modifier le code]

Pascal Gentil aimerait se reconvertir dans le cinéma, accumulant déjà quelques expériences avant même la fin de sa carrière sportive. En 1999, il commence par le monde du jeu vidéo en se prêtant au jeu de la capture de mouvement pour l'élaboration de Omikron: The Nomad Soul (de David Cage). En 2001, il se tourne ensuite vers le cinéma avec un premier rôle dans un court métrage, Y2 the Game (de Nicolas Douste et Thierry Espasa). Puis il apparaît dans le rôle de Nabil dans Samouraïs de Giordano Gederlini en 2002, et d'un patient dans Rire et Châtiment d'Isabelle Doval en 2003.

À la télé il est l'un des candidats people de l'émission de télé-réalité Première compagnie au printemps 2005 sur TF1 et participe à un épisode de Fort Boyard sur France 2 en été 2006.

En 2008, il commente des compétitions de Taekwondo aux Jeux olympiques de Pékin sur France Télévisions aux côtés d'Arnaud Romera.

Il joue aussi dans le clip de Jim K Ressource - Taka Danser en 2009.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]