Pascal Berenguer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pascal Berenguer
Berenguer.jpg
Berenguer lors d'un match amical du Tours FC contre Châteauroux (juillet 2013)
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Tours FC
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 20 mai 1981 (33 ans)
Lieu Marseille (Bouches-du-Rhône)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1995-1997 Drapeau : France Étoile filante bastiaise
Parcours amateur
Saisons Club
1997-2001 Drapeau : France SC Bastia B 034 0(1) [1]
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1999-2003 Drapeau : France SC Bastia 001 0(0)
2001-2003 Drapeau : France FC Istres 064 0(7)
2003-2013 Drapeau : France AS Nancy 269 0(20)
2011-2012 Drapeau : France RC Lens 026 0(1)
2012-2013 Drapeau : France Tours FC 028 0(3)
2013- Drapeau : France Tours FC 042 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1999-2000 Drapeau : France France - 18 ans 007 0(0) [2]
2001 Drapeau : France France - 20 ans 006 0(1) [3]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 septembre 2014

Pascal Berenguer, né le 20 mai 1981 à Marseille, est un footballeur français évoluant au poste de milieu défensif à Tours FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Berenguer effectue toutes ses classes de jeune footballeur à l'US Corte ainsi qu'à l'Étoile filante bastiaise avant de rejoindre le SC Bastia en 1997.

Il y découvre le milieu professionnel lentement, faisant régulièrement ses classes avec la réserve professionnelle bastiaise, avec laquelle il débute en 1997-98 (1 match de CFA). Régulièrement titularisé la saison suivante (27 matches en CFA pour 1 but en 1998-99), son abattage physique et sa frappe de balle surpuissante attirent Frédéric Antonetti, qui l'intègre au groupe professionnel et le fait rentrer en fin de match contre Lens (2-0), le 13 octobre 1999, pour sa première apparition au haut niveau.

En parallèle, Pascal remporte le Championnat d'Europe des moins de 19 ans 2000, avec la sélection française, en compagnie de son camarade du centre de formation, Nicolas Penneteau.

Alors qu'il n'a pas 20 ans, Pascal semble paré pour intégrer l'équipe première du Sporting, mais les concurrences de Yann Lachuer, Piotr Swierczewski, de Sébastien Piocelle et de Lilian Nalis, ainsi que le départ de Frédéric Antonetti marquent la fin de ses illusions. Pascal participe cependant activement à la remontée de la réserve bastiaise en CFA, en compagnie de ses coéquipiers du centre de formation. Mais les arrivées de Michael Essien, de Fabrice Jau, de Reynald Pedros et l'éclosion de son camarade Patrick Beneforti sont claires quant à ses chances d'évoluer au SCB. Robert Nouzaret le lui confirme, l'invitant à chercher du temps de jeu ailleurs en attendant la saison suivante. Pascal envisage même d'arrêter le football professionnel et se réinscrit en STAPS, à l'Université de Corse (Corte).

Mais le virus du ballon rond reprend rapidement le dessus. Après 3 matches en CFA, il est prêté au FC Istres deux saisons de suite, où il s'installe dans l'entrejeu et se révèle l'une des pièces-maîtresses du club provençal, à la lutte pour le maintien en D2. Franck Chaussidière, Filipe Teixeira Andrade, Patrice Maurel et Amor Kehiha sont ses partenaires réguliers.

Petite anecdote : durant la trêve hivernale de la saison 2001-2002, le SCB organise un match amical contre le FC Istres afin de tester certains joueurs à l'essai, dont un attaquant brésilien buteur. Mais ce sont les Istréens, avec Bérenguer titulaire, qui remportent le match 2-1 grâce à un doublé de Mahamat Hissein. L'attaquant brésilien mis à l'essai par le SCB n'est pas retenu, « n'ayant pas le profil » pour Nouzaret, comme ce fut le cas pour beaucoup de joueurs à l'essai au club ...

À son retour, Gérard Gili prend les rênes du Sporting et les arrivées de Cyril Jeunechamp et de Jocelyn Gourvennec n'y font rien : Pascal doit quitter l'Île de Beauté.

Son arrivée à l'AS Nancy Lorraine est un pari : le club lorrain flirte alors avec la relégation en National, les caisses sont vides et Francis Smerecki ne fait plus l'unanimité. L'arrivée au poste d'entraîneur de Pablo Correa va changer la donne du club et permettre à Pascal de progresser et de postuler peu à peu à une place de titulaire, devant Geoffrey Doumeng, Emmanuel Duchemin, Jonathan Brison, Benjamin Nicaise, Bertrand Fayolle ou Landry N'Guémo plus récemment. Lentement mais sûrement, sa montée en puissance coïncide avec celle du club lorrain, jusqu'à sa victoire en Coupe de la Ligue devant l'OGC Nice de Frédéric Antonetti (2006) et ses aventures européennes en Coupe de l'UEFA 2006-2007. L'abattage et le goût du combat de Pascal en font un coéquipier sur qui compter lors des matches au couteau, ce qui ne l'empêche pas de marquer ni de s'essayer aux frappes lointaines spectaculaires, qui finissent souvent sur le cadre. Entre 2009 et 2011 il effectuera 3 matchs sous le maillot de l'équipe de Corse, il y marquera même un but.

Pascal Bérenguer est prêté depuis le 26 août 2011 au Racing Club de Lens afin d'apporter son expérience[4]. Le 2 décembre 2011, lors de la 16ème journée du championnat de France de L2 et la réception de Tours, il inscrit son premier but sous les couleurs sang et or (Victoire lensoise 3-0). Il termine la saison sur le banc, et n'est pas conservé par le club nordiste.

N'entrant toujours pas dans les plans de Jean Fernandez, son entraîneur à l'AS Nancy Lorraine, Pascal Berenguer est à nouveau prêté le 3 septembre 2012, mais au Tours FC cette fois-ci. Après un an de prêt, il est laissé libre par Nancy et signe un contrat avec le Tours FC.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Pascal Berenguer au 25 septembre 2014[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B C M B Équipe M B M B
1999-2000 Drapeau de la France Sporting Club de Bastia 1 1 0 - - - - - - - Drapeau : France France - 18 ans 7 0 8 0
2000-2001 Drapeau de la France Sporting Club de Bastia 1 - - - - - - - - - Drapeau : France France - 20 ans 6 1 6 1
2001-2002 Drapeau de la France Sporting Club de Bastia 1 - - - - - - - - - - - - 0 0
2001-2002 Drapeau de la France FC Istres (prêt) 2 27 2 1 1 - - - - - - - - 28 3
2002-2003 Drapeau de la France FC Istres (prêt) 2 34 3 - - 2 1 - - - - - - 36 4
2003-2004 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 2 33 1 3 0 2 0 - - - - - - 38 1
2004-2005 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 2 23 3 - - 1 0 - - - - - - 24 3
2005-2006 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 35 0 1 0 5 0 - - - - - - 41 0
2006-2007 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 28 0 1 1 2 0 C3 8 2 - - - 39 3
2007-2008 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 35 4 2 0 2 0 - - - - - - 39 4
2008-2009 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 27 2 1 0 1 0 C3 5 1 - - - 34 3
2009-2010 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 30 2 1 0 2 0 - - - - - - 33 2
2010-2011 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 18 4 1 0 - - - - - - - - 19 4
2011-2012 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 1 2 0 - - - - - - - - - - 2 0
2011-2012 Drapeau de la France Racing Club de Lens (prêt) 2 23 1 1 0 2 0 - - - - - - 26 1
2012-2013 Drapeau de la France Tours FC (prêt) 2 27 3 1 0 - - - - - - - - 28 3
2013-2014 Drapeau de la France Tours FC 2 29 0 1 0 3 0 - - - - - - 33 0
2014-2015 Drapeau de la France Tours FC 2 8 0 - - 1 0 - - - - - - 9 0
Total sur la carrière 380 25 14 2 23 1 - 13 3 - 13 2 443 33

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • Il est d'abord champion d'athlétisme dans les catégories de jeunes avant de choisir le football.

Références[modifier | modifier le code]