Pascal Beaupré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pascal Beaupré

Naissance 20 mars 1983
à Joliette
Profession Homme politique québécois
Formation
Avocat

Pascal Beaupré (20 mars 1983 - ) est un homme politique québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 20 mars 1983, il a fait ses études collégiales au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Il détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et est diplômé de l'École du Barreau du Québec.

Son implication politique débute au niveau fédéral puisqu'il fut président de l'Association libérale fédérale de Joliette de 2005 à 2007. De 2002-2004, il a été président régional - Lanaudière des Jeunes libéraux du Canada (Québec). Il a démissionné de ses fonctions au sein du Parti libéral du Canada et remit sa carte de membre, le 14 février 2007.

Suite à l'élection générale québécoise de 2007, il est élu député de Joliette à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière de l'Action démocratique du Québec. Il a été nommé par le chef de l'opposition officielle, Mario Dumont, porte-parole de l'opposition officielle en matière de Jeunesse le 19 avril 2007, membre de la Commission de la culture 23 mai 2007 et membre de la Commission des institutions le 23 mai 2007.

Suite au remaniement à l'opposition officielle survenu le 15 mai 2008, il conserve le même dossier ainsi que les mêmes fonctions parlementaires.

À l'élection générale québécoise de 2008, il arrive troisième et cède la victoire à la péquiste Véronique Hivon.

Le 24 mars 2009, il annonce son appui à la candidature d'Éric Caire comme chef de l'Action démocratique du Québec.

Il se présentera pour le Parti libéral du Québec lors de la 40e élection générale du Québec[1].

Formation académique[modifier | modifier le code]

  • Diplôme d'études collégiales en sciences humaines, Cégep régional de Lanaudière à Joliette (2002)
  • Baccalauréat en droit, Université de Montréal (2002-2005)
  • École du Barreau du Québec, Montréal (2005)

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « Trois ex-adéquistes chez les libéraux », sur www.cyberpresse.ca,‎ 29 juillet 2012 (consulté le 29 juillet 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]