Pascal-Pierre Paillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pascal-Pierre Paillé
Pascal-Pierre Paillé, lors de la campagne électorale de 2011
Pascal-Pierre Paillé, lors de la
campagne électorale de 2011
Fonctions
Député de Louis-Hébert à la
Chambre des communes du Canada
14 octobre 2008 – 26 mars 2011
Élection 14 octobre 2008
Législature 40e législature du Canada
Prédécesseur Luc Harvey
Successeur Denis Blanchette
Biographie
Date de naissance 30 mai 1978 (36 ans)
Lieu de naissance Sherbrooke
Nationalité Québécois
Parti politique Bloc québécois
Père Michel Paillé
Mère Denyse Boivin
Diplômé de Université Laval
Profession Enseignant

Pascal-Pierre Paillé (né le 30 mai 1978 à Sherbrooke) est un enseignant, entrepreneur[1] et homme politique québécois. Il a été député fédéral de la circonscription de Louis-Hébert à la Chambre des communes du Canada de 2008 à 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Michel Paillé[2], démographe, et de Marie-Denyse Boivin, psychologue et professeure à l'Université Laval[3]. Il est neveu de Daniel Paillé[2], qui fut ministre dans le gouvernement Jacques Parizeau (1994-1996) et qui est chef du Bloc québécois depuis décembre 2011.

Lors de sa jeunesse, il vit à Saint-Benoît (Québec) et fréquente l'école primaire Filteau. Au secondaire, il fait ses études à l'école Les Compagnons-de-Cartier de la Commission scolaire des Découvreurs. À 17 ans, il fonde une petite entreprise saisonnière, les Services d’entretien P.A., qui grossit année après année. Pendant dix ans, de 1995 à 2005, il fait ainsi travailler des adolescents.

Il acquiert formation en psychoéducation (2003), ainsi qu’en troubles de comportement et psychopathologies (2004). En 2005, il obtient un baccalauréat en enseignement de l’éducation physique et de la santé de l'Université Laval.

De 2005 à 2008, il exerce dans les domaines de l’éducation physique et de la santé, ainsi qu’en adaptation scolaire dans différentes institutions de la région de Québec.

Il est membre du Club Optimiste de Cap-Rouge depuis 2006 et de la Chambre de commerce de Québec depuis 2007.

Pour le bénéfice du Centre de prévention du suicide de Québec, il organise deux compétitions de break dance, appelées OD-2006 et OD-2007[4]. Lors de la répétition de cet événement tenu le 6 juin 2009 dans l’arrondissement Sainte-Foy de Québec, Pascal-Pierre Paillé en est le président d’honneur[5].

Politique[modifier | modifier le code]

À l’élection québécoise de mars 2007, Pascal-Pierre Paillé tente, en vain, d’obtenir l’investiture du Parti québécois dans la circonscription provinciale de Louis-Hébert. En novembre 2007, il est élu commissaire à la Commission scolaire des Découvreurs.

Lors de l’élection générale fédérale du 14 octobre 2008, il est candidat du Bloc québécois dans la circonscription fédérale de Louis-Hébert, située à Québec, et il est alors élu député à la Chambre des communes du Canada. Il est nommé critique dans le domaine des sports pour son parti le 31 octobre 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal-Pierre Paillé — Fiche de parlementaire, Parlement du Canada
  2. a et b Antoine Robitaille, « Région de québec - Les vedettes conservatrices se maintiennent malgré les tempêtes », Le Devoir, 15 octobre 2008.
  3. Personnel, Faculté des sciences de l'éducation, Université Laval.
  4. François Simard, « Les efforts de prévention portent fruits. Le taux de suicide à son plus bas niveau depuis 25 ans dans la région », Québec Hebdo, 16 février 2008.
  5. Nicolas Bégin, « Pascal-Pierre Paillé accepte la présidence d’honneur d’OD 2009 », Québec-Hebdo, 3 février 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]