Partis politiques de la République de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en République de Macédoine
Image illustrative de l'article Partis politiques de la République de Macédoine
Constitution
Président de la République
Gjorge Ivanov
Président du gouvernement
Nikola Gruevski
Liste
Gouvernement
Assemblée
Cour constitutionnelle
Élections
Présidentielle : 2004, 2009, 2014
Législatives : 2008, 2011, 2014
Référendums : 1991, 2004
Partis politiques
Politique étrangère

La République de Macédoine est passée en 1990 d'un régime socialiste avec parti unique à un système démocratique multipartite, et les élections législatives qui se sont tenues la même année ont encouragé la formation d'une multitude de partis. La scène politique macédonienne est fortement marquée par l'opposition gauche-droite et elle a conservé une forte opposition ethnique entre les Macédoniens ethniques et la minorité albanaise, qui représente environ un quart de la population du pays. Ainsi, les Macédoniens ethniques choisissent le parti qui formera la majorité parlementaire et gouvernementale, tandis que les Albanais choisissent un parti les représentant, ce parti s'alliant alors avec la majorité[1]. Les autres minorités comme les Turcs et les Roms possèdent elles-aussi leurs partis politiques, mais à cause de la petite taille de ces minorités, ces partis n'ont pas de poids véritable.

Législation[modifier | modifier le code]

Les partis politiques macédoniens sont soumis à une loi spécifique. Celle-ci autorise les partis politiques formés pour participer aux élections locales et léglisatives et pour défendre les opinions politiques, économiques, sociales et culturelles de ses membres. Seuls les citoyens macédoniens peuvent être membres de partis politiques. Les partis qui encouragent ou défendent la destruction de l'ordre constitutionnel, qui encouragent la guerre ou qui exhortent la haîne et l'intolérance raciale ou religieuse sont interdits. Le fonctionnement des partis doit être public[2].

Un parti peut être fondé par au moins 500 citoyens macédoniens adultes résidant en République de Macédoine. Chaque membre peut quitter le parti librement. Lors de sa fondation, un parti doit établir clairement son organisation ainsi que ses idées, élire ses dirigeants, choisir son siège et son nom. C'est le tribunal de Skopje qui se charge de l'enregistrement des partis politiques[2].

Partis représentés à l'Assemblée[modifier | modifier le code]

Suite aux élections législatives de 2011, l'Assemblée de la République de Macédoine compte les partis suivants :

Partis parlementaires
Nom Nom local Abr. Chef Sièges Affiliation ethnique Création
Organisation révolutionnaire macédonienne intérieure - Parti démocratique pour l'Unité nationale macédonienne Внатрешно Македонска Револуционерна Организација - Демократска Партија за Македонско Национално Единство VMRO-DPMNE Nikola Gruevski 56 Macédonien 1990
Union sociale-démocrate de Macédoine Социјалдемократски Сојуз на Македонија SDSM Branko Crvenkovski 42 Macédonien 1990
Union démocratique pour l'intégration Bashkimi Demokratik për Integrim
Демократска унија за интеграција
BDI
DUI
Ali Ahmeti 15 Albanais 2002
Parti démocratique des Albanais Partia Demokratike Shqiptar
Демократска партија на Албанците
PDSH
DPA
Menduh Thaçi 8 Albanais 1997
Renouveau national démocratique Rilindja Demokratike Kombëtare
Национална Демократска Преродба
RDK
NDK
Rufi Osmani 2 Albanais 2011

Autres partis notables[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]