Particule de Dirac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On appelle particule de Dirac toute particule de type fermion dont l'antiparticule est différente. C'est le cas de toute particule chargée (un électron et son positron par exemple) mais les particules de charges nulles (telles les neutrinos) peuvent a priori être leur propre antiparticule : il s'agit alors de particules de Majorana.

Elles sont nommées ainsi en raison de la mise en évidence par Paul Dirac en 1928 de l'existence du positron.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]