Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme ou PNDS-Tarayya est un parti politique nigérien dirigé par Mahamadou Issoufou.

Pour l'élection présidentielle des 16 novembre et 4 décembre 2004, Issoufou représentait le PNDS. Il obtient 24,6 % des voix au premier tour et se retrouve comme en 1999 au second tour face à Mamadou Tandja. Tandja l'emporte encore et Issoufou ne récolte que 34,5 % en chute par rapport aux 40 % obtenus en 1999.

Lors des législatives du 4 décembre 2004, le PNDS obtient 13,4 % des voix et 17 des 113 sièges de l'assemblée nationale nigérienne. Le PNDS avait lors de ces législatives signé une alliance avec 11 autres partis de l'opposition pour former la Coordination des forces démocratiques. Toutefois, bon nombre de ces partis lâchent le PNDS lors de l'élection présidentielle. Ce qu'il reste de la CFD (PNSD, PNA et RDA) rassemble au total 25 sièges à l'Assemblée, dont 23 au titre du PNDS[1].

Le PNDS est membre de l'Internationale socialiste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]