Parti national d'Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti national.
Parti national d'Australie
Image illustrative de l'article Parti national d'Australie
Logo officiel
Présentation
Chef Warren Truss
Fondation (sous le nom de Country Party)
Siège John McEwen House, quartier de Barton à Canberra
Deputy Leader Barnaby Joyce
Chambre des représentants
9 / 150
Sénat
5 / 76
Idéologie Conservatisme
Agrarisme
Coalition Avec le Parti libéral australien
Couleurs Vert et jaune
Site web www.nationals.org.au/

Le Parti national d'Australie (National Party of Australia en anglais, souvent abrégé en Nationals ou Nats) est un parti politique conservateur et agrarien de centre-droit australien.

Philosophie politique[modifier | modifier le code]

Récemment, le parti s'est décrit comme « le seul parti politique se consacrant à faire avancer les intérêts régionaux de l'Australie et de ceux qui font leurs vies et affaires dans les communautés australiennes régionales »[1].

Il s'agit d'un parti conservateur, agrarien, monarchiste et anti-socialiste (pourtant plus protectionniste et souvent moins enthousiaste au sujet de la privatisation que son associé de la coalition, le parti libéral australien).

Le chef du parti John Anderson déclara en 2005 : « j'ai toujours vu mon rôle, et celui de notre parti, comme devant soutenir les réformes économiques qui apporteront la richesse nationale et l'emploi aux niveaux les plus élevés, mais d'autre part qui redistribueraient certains de ces gains aux personnes et aux communautés qui en manqueraient autrement »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé par de petits agriculteurs en 1920 sous le nom de Country Party, son objectif était la défense des intérêts agraires et des populations rurales. Il est le membre minoritaire d'une coalition avec le Parti libéral depuis les années 1940. L'apogée de sa représentativité fut dans les années 1950 et 1960, quand Arthur Fadden était ministre de l'économie au gouvernement fédéral et Joh Bjelke-Petersen premier ministre de l'État du Queensland; le déclin du parti depuis cette époque accompagne la diminution de la population rurale australienne en faveur des grandes villes du littoral. En 1974, Eric Deeral, fut le premier indigène élu au Parlement d'un État. Il était candidat du parti national pour le circonscription de Cook[3]. En 1990, Bill O'Chee est élu sénateur fédéral pour le Queensland du parti national - devenant le premier parlementaire australien d'origine chinoise.

Au niveau provincial, le parti a eu le plus de réussite au Queensland, où il a fusionné avec le parti libéral (parti minoritaire au Queensland) en 2008 pour devenir le Parti libéral national du Queensland.

Les chefs du Parti national ont été nommés vice-premiers ministres dans les Cabinets fédéraux des gouvernements de coalition Libéral-National. Sir Earle Page est devenu brièvement premier ministre après la mort du Joseph Lyons en 1939; Sir Arthur Fadden était premier ministre d'un coalition conservatrice en 1941 et Sir John McEwen est brièvement devenu premier ministre après la mort du libéral Harold Holt en 1967.

Actuellement, au niveau fédéral, le parti est mené par Warren Truss. Au sénat, il est conduit par Barnaby Joyce. Les deux hommes sont des fermiers.

Personnalités notables du Parti National[modifier | modifier le code]

Leaders du Parti National[modifier | modifier le code]

Premiers ministres d'Australie[modifier | modifier le code]

Premiers ministres du Queensland[modifier | modifier le code]

Premiers ministres du Victoria[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel du parti