Parti libéral de la Saskatchewan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti libéral de la Saskatchewan
Présentation
Chef Darrin Lamoureux (intérim)
Fondation 1905
Siège 845A McDonald Street
Regina, Saskatchewan
S4N 2X5
Niveau provincial
Président -
Assemblée législative de la Saskatchewan
0 / 58
Idéologie Libéralisme
Couleurs Rouge
Site web saskliberals.ca/

Le Parti libéral de la Saskatchewan est un parti politique dans la province canadienne de la Saskatchewan.

Origines[modifier | modifier le code]

Le parti domine la politique saskatchewanaise pour les quarante premières années d'existence de la province : six des sept premiers Premiers ministres sont libéraux, et le parti est au pouvoir pour tous sauf cinq années de la création de la province en 1905 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Se plaçant au centre de l'échiquier politique, le parti courtise assidûment les électeurs "ethniques" (c'est-à-dire, non-britanniques), ainsi que le mouvement agricole organisé, et refuse de capituler devant les sentiments "nativistes" qui connaissent leur apogée dans la brève mais spectaculaire existence du Ku Klux Klan en Saskatchewan en 1927 et 1928.

Fortune changeante[modifier | modifier le code]

Toutefois, dans l'élection de 1944, la Saskatchewan connaît un changement lorsqu'elle élit le premier gouvernement socialiste en Amérique du Nord sous Tommy Douglas et la Co-operative Commonwealth Federation. Les libéraux se déplacent vers la droite politique et demeurent exclus du pouvoir pendant 20 ans, jusqu'à la victoire électorale de Ross Thatcher en 1964. Thatcher mène les libéraux à la réélection en 1967.

Après la défaite des libéraux dans l'élection de 1971 aux mains du parti successeur de la CCF, le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD), le parti demeure le principal parti de l'opposition jusqu'à l'élection de 1978, lorsque le parti est balayé de la carte et remplacé à la droite par le Parti progressiste-conservateur de la Saskatchewan.

Le parti dans les années 1980 et 1990[modifier | modifier le code]

Les libéraux choissent en 1989 la future lieutenant-gouverneure Lynda Haverstock. Les libéraux ne réussisent qu'à tirer un mince profit de l'effondrement du gouvernement de Grant Devine qui croule sous les scandales et les déficits dans l'élection de 1991, mais Haverstock remporte son siège à Saskatoon.

Dans l'élection de 1995, les libéraux remplacent les tories pour devenir l'Opposition officielle au gouvernement néo-démocrate nouvellement réélu de Roy Romanow. Toutefois, de l'insatisfaction avec la modération politique et des soupçons concernent les liens du parti avec les libéraux fédéraux aboutissent à l'éjection de Haverstock du poste de chef par le nouveau caucus. Généralement, les libéraux n'ont pas été un parti de centre-droite.

Le parti continue à décliner, et en 1997, plusieurs députés associés à l'aile droite du Parti libéral se joignent à des partisans du Parti réformiste du Canada et des anciens tories pour former le Parti saskatchewanais.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

L'élection de 1999 réduit les libéraux, alors menés par Jim Melenchuk, à seulement trois sièges et au statut de tiers-parti à la législature. Le NPD, toutefois, n'avait pas réussi à remporter une majorité des sièges et convainc les libéraux de former un gouvernement de coalition avec les néo-démocrates. Les députés libéraux sont alors nommés à des postes au conseil des ministres. Un libéral qui avait été défait de justesse, David Karwacki, s'oppose à la coalition. Les militants du parti se rangent du côté de Karwacki et il est élu chef du parti, défaisant le député Jack Hillson qui s'était d'abord joint à la coalition mais retiré subséquemment. Karwacki ordonne aux deux autres députés libéraux, Melenchuk et Ron Osika, de quitter la coalition. Ils refusent, et le parti se divise. Les libéraux pro-coalition se joignent éventuellement au NPD. Ces députés sont toutefois défaits par leurs rivaux du Parti saskatchewanais lors du prochain scrutin.

La guerre interne nuit aux libéraux, et un électorat polarisé exclut le parti de la législature dans l'élection de 2003. Hillson est défait dans la circonscription de Battlefords par le candidat néo-démocrate et Karwacki est incapable de remporter un siège dans Saskatoon.

La combinaison d'un électorat qui demeure polarisé et l'impopularité des libéraux fédéraux en Saskatchewan laisse le Parti libéral provincial devant un avenir incertain, au moins à court-ou-moyen terme.

Chefs du parti[modifier | modifier le code]

Nom Chef Premier ministre
Thomas Walter Scott 16 août 1905-16 octobre 1916 1905-1916
William Melville Martin 20 octobre 1916-5 avril 1922 1916-1922
Charles Avery Dunning 5 avril 1922-26 février 1926 1922-1926
James Garfield Gardiner 26 février 1926-1er novembre1935 26 février 1926-9 septembre 1929, puis 19 juillet 1934-1er novembre 1935
William John Patterson 1er novembre 1935-6 août 1946 1er novembre 1935-10 juillet 1944
Walter Adam Tucker 6 août 1946-1954
Alexander Hamilton McDonald 26 novembre 1954-24 septembre 1959
Ross Thatcher 24 septembre 1959-1971 2 mai 1964-30 juin 1971
David Steuart 11 décembre 1971-11 décembre 1976
Edward Cyril Malone 11 décembre 1976-1981
Ralph Goodale 13 juin 1981-1988
Lynda Haverstock 2 avril 1989-12 novembre 1995
Ron Osika (intérim) 1995-1996
Jim Melenchuk 24 novembre 1996-2001
David Karwacki 27 octobre 2001-21 décembre 2007
Frank Proto (intérim) 21 décembre 2007-21 février 2009
Ryan Bater 21 février 2009-31 janvier 2012
Greg Gallagher (intérim) 12 mars 2012-16 décembre 2013
Darrin Lamoureux (intérim) 16 décembre 2013-présent

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]