Parti fasciste républicain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti fasciste républicain est un parti politique italien, fondé en 1943 et disparu au printemps 1945 dans le contexte de la débâcle allemande.

Contexte de la création du PFR[modifier | modifier le code]

Le 25 juillet 1943, Mussolini est arrêté à sa sortie de la session du Grand conseil fasciste sur ordre du roi, il est emprisonné, puis libéré par un commando allemand le 12 septembre 1943 ; durant cette période, un nouveau gouvernement est formé, dirigé par Pietro Badoglio, maréchal italien, qui participe aux négociations en vue d'un armistice avec les Alliés. Cet armistice est signé le 3 septembre 1943 ; suite à une maladresse, il est annoncé dans la foulée, ce qui déclenche l'occupation par le Reich des régions italiennes non encore contrôlés par les alliés, ainsi que des zones qu'elle occupe dans les Balkans et les îles grecques.

Le congrès de Vérone et le programme du parti[modifier | modifier le code]

Mussolini, après son évasion, réorganise le Parti national fasciste, qui avait gouverné l'Italie depuis la Marche sur Rome dans le cadre du Statuto; parti unique pendant la période précédente, il le reste durant la République Sociale, mais il est débarrassé de la Maison de Savoie ; le PFR remet en valeur le programme du fascisme de 1919, dans son manifeste de Vérone, publié en novembre 1943[1].

Dans ce manifeste, est défendue l'idée, non d'une organisation de masse, mais d'une élite révolutionnaire, chère à Pavolini[2]

Un continuateur du PNF[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Milza-Berstein, Le fascisme italien, p. 411.
  2. Milza-Berstein, Le fascisme italien, p. 412.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Milza, Serge Berstein, Le fascisme italien 1919-1945, Seuil, Collection points histoire, 1980, (ISBN 2-02-005513-9)