Parti Qaumi Watan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Qaumi Watan

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel

Présentation
Fondation 17 octobre 2002
Dirigeant Aftab Ahmad Khan Sherpao
Fondateur Aftab Ahmad Khan Sherpao
Représentation
Députés
1 / 342
Sénateurs
1 / 100
Représentation régionale
Députés du Penjab
0 / 371
Députés du Sind
0 / 166
Députés de Khyber Pakhtunkhwa
10 / 124
Députés du Balouchistan
0 / 65
Orientations
Idéologie social démocratie
Pro-Pachtounes
Couleurs rouge, noir et blanc
Informations
Siège Islamabad, Pakistan

Le Qaumi Watan (en pachto : قومي وطنپال ګون, en ourdou : قومی وطن پارٹی) est un parti politique pakistanais, anciennement appelé Parti du peuple pakistanais (Sherpao). Il est dirigé et a été fondé par Aftab Ahmad Sherpao qui a quitté le Parti du peuple pakistanais en 2002 pour former un parti dissident.

Principalement influant dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, il a changé son nom en Qaumi Watan en 2012 tout en recentrant son discours vers les droits des Pachtounes. Réalisant une performance locale en 2013, il participe brièvement au gouvernement de Khyber Pakhtunkhwa.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation suite à une dissidence[modifier | modifier le code]

Le parti a été fondé le 17 octobre 2002 par Aftab Ahmad Sherpao, qui forme une dissidence par rapport au Parti du peuple pakistanais suite à des divergences avec Benazir Bhutto.

Le parti remporte deux députés lors des élections législatives de 2002, son premier scrutin, ainsi que treize députés provinciaux. Cette performance sera sa meilleure. Lors des élections législatives de 2008, il remporte un seul siège fédéral et six provinciaux.

Réforme de 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, le parti se réforme un an avant les élections générales et alors qu'il bénéficie de nouvelles adhésions, notamment venant d'anciens membres du Parti national Awami[1]. Il change son nom pour Qaumi Watan, adopte un nouveau drapeau et un nouveau programme politique, orientant sa ligne politique clairement en faveur du droit des Pachtounes, minorité ethnique fortement présente dans la province de Khyber Pakhtunkhwa notamment[2].

Le nouveau drapeau rouge, noir et blanc du parti représente le Royaume d'Afghanistan sous le règne Habibullah Ghazi, qui a été en vigueur moins d'un an[3].

Participation au gouvernement de Khyber Pakhtunkhwa en 2013[modifier | modifier le code]

À la suite des élections législatives de 2013, il remporte comme en 2008 un seul siège fédéral[4]. En revanche, il décroche dix sièges à l'Assemblée provinciale de Khyber Pakhtunkhwa durant ce scrutin puis forme un gouvernement local de coalition avec le Mouvement du Pakistan pour la Justice et obtient trois ministères[5].

Cela dit, l'alliance éclate après l'expulsion de deux ministres du gouvernement par le ministre en chef Pervez Khattak en novembre 2013, suite à des allégations de corruption. Selon le Mouvement du Pakistan pour la Justice, les ministres auraient déjà été avertis pour leurs pratiques, puis auraient récidivé, entrainant cette mesure ferme de la part du mouvement qui avait axé sa campagne électorale contre la corruption. En retour, les dirigeants du Qaumi Watan démentent et demandent à ce que les preuves de corruption soient apportées à la justice[6]. D'un autre coté, des analystes notent aussi que des divergences politiques importantes étaient apparues entre les deux partis, le Qaumi Watan s'opposant à la politique d'apaisement envers les talibans, au blocage des ravitaillements de l'OTAN ou au retrait de textes d'auteurs nationalistes pachtounes dans les programmes scolaires[1].

Tableau récapitulatif des scrutins[modifier | modifier le code]

Élections % de suffrages
(échelle nationale)
Votes populaire Nombre de sièges à
l’Assemblée nationale
Nombre de sièges à
l’Assemblée de Khyber Pakhtunkhwa
% des sièges Position
Législatives de 2002 0,3 % 98 638 2 / 342 13 / 124 10 % Opposition
Législatives de 2008 0,4 % 140 707 1 / 342 6 / 124 5 % Opposition
Législatives de 2013 0,1 % 46,574 1 / 342 10 / 124 8 % Opposition

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) KP coalition falls apart sur The Friday Times, le 22 novembre 2013
  2. (en) Renames party, changes flag: Sherpao emerges as Pakhtun nationalist sur Dawn.com, le 18 octobre 2012
  3. (en) Flags of Afghanistan
  4. NA elected seats 2013, sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan.
  5. (en) PTI, JI, QWP join hands to form govt in KPK sur The Nation le 14 mai 2013.
  6. (en) PTI expels QWP from KPK coalition over ‘corruption’ sur The Nation, le 14 novembre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]