Parti de l'environnement-Les Verts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miljöpartiet de Gröna
Image illustrative de l'article Parti de l'environnement-Les Verts
Logo officiel
Présentation
Porte-parole Peter Eriksson, Maria Wetterstrand
Fondation 1981
Siège Pustegränd 1-3, Stockholm
Présidents du groupe au Riksdag Ulf Holm, Mikaela Valtersson
Riksdag
25 / 349
Parlement européen
4 / 20
Idéologie écologisme

eurosceptique

Affiliation internationale Verts mondiaux
Affiliation européenne Parti vert européen
Couleurs vert
Site web mp.se

Le Parti de l’environnement-Les Verts (en suédois : Miljöpartiet de Gröna, MP), est une formation politique suédoise de gauche, écologiste et fortement eurosceptique.

Le Parti de l’environnement a été fondé en 1981 et est issu d’un mouvement s’opposant à l’énergie nucléaire lors d’un référendum tenu en 1980. Il a remporté pour la première fois des sièges au Riksdag, la chambre unique du Parlement suédois, en 1988, n’a pas conservé son groupe parlementaire à l’issue des élections de 1991 puis serra ensuite en mesure de le reconstituer de nouveau en 1994.

C’est un parti qui attire les jeunes. Les verts prennent position contre l’adhésion à l’Union européenne et souhaitent l’organisation d’un nouveau référendum sur la question. Ils soutiennent une élimination progressive de l’énergie nucléaire en Suède avec l’espoir de la remplacer par d’autres, plus respectueuses de l’environnement et des sources d’énergie. À l’heure actuelle, il se situe clairement à gauche de l’échiquier politique (entre le Parti social-démocrate, qu’il a toujours soutenu lorsqu’il était au pouvoir, et le Parti de la gauche), au moins au niveau national. Mais dans plusieurs communes, le parti coopère avec les formations libérales, et se définit lui-même comme étant ni de gauche, ni de droite. Au contraire, ils se placent à une extrémité de l’échelle entre la durabilité et la croissance.

Représentés par leurs deux portes-parole, Peter Eriksson et Maria Wetterstrand, les Verts comptent 19 élus au Riksdag depuis les élections législatives du 17 septembre 2006 (5,2 % des suffrages exprimés), enregistrant une petite progression par rapport au scrutin de 2002 (4,6 % et 17 sièges) qui n’aura pourtant pas permis d’éviter la défaite de la coalition rouges-verts face à l’important déclin du Parti social-démocrate et du Parti de la gauche. Le parti ne possède pas une structure formelle de leadership, adoptant un système avec deux portes-parole (toujours un homme et une femme comme une promotion de l’égalité des sexes). Actuellement, le parti est dans l’opposition au gouvernement, et considère que les trois questions les plus importantes auxquelles doit faire face le pays sont le changement climatique, les lois anti-discrimination, et l’égalité des droits.

Le 7 décembre 2008, les verts et les deux autres partis de la gauche parlementaire suédoise, le Parti social-démocrate et le Parti de gauche, ont formé leur propre coalition, baptisée « Les Rouges-verts », en vue des élections générales de 2010.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]