Parti d'action populaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti d'action populaire
People's Action Party
Image illustrative de l'article Parti d'action populaire
Logo officiel
Présentation
Chef Lee Hsien Loong
Fondation 1954
Siège Drapeau de Singapour Singapour
Membres 1 000
Idéologie Conservatisme social
Troisième voie
Conservatisme fiscal
Adhérents 1000
Couleurs Blanc
Site web www.pap.org.sg/

Le parti d'action populaire, ou People's Action Party (PAP) en anglais, 人民行动党 (Rénmín Xíngdòngdǎng) en chinois, Parti Tindakan Rakyat en malais, மக்கள் செயல் கட்சி en tamoul, est un parti politique singapourien de droite, fondé le 21 novembre 1954[1] par Lee Kuan Yew, Lim Chin Siong et Fong Swee Sua. Le parti est majoritaire depuis 1959.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parti a été créé le 21 novembre 1954 par Lee Kuan Yew, Lim Chin Siong et Fong Swee Suan. Malgré leurs divergences politiques, les trois hommes partageaient le but commun d'amener Singapour à l'indépendance. Lors des élections générales de 1955, le parti fait son entrée à l'Assemblée législative de Singapour en remportant 3 sièges sur les 25 que comptent l'assemblée[2].

Depuis 1959, le Parti d'action populaire détient la majorité, et est donc dominant au sein des gouvernements successifs. Il est étroitement associé au développement économique, politique et social qui a permis de faire de Singapour un État moderne en un demi-siècle.

Bannière électorale du PAP lors des élections de 2006. On y distingue le logo du Parti, un éclair rouge dans un cercle bleu

Aux élections générales du 7 mai 2011, le parti a emporté 81 sièges sur 87 au Parlement de Singapour, soit 60 % (contre 67 % lors des élections de 2006)[3]. Il est plutôt pragmatique qu'idéologique, mais défend vigoureusement la méritocratie, la peine de mort et la souveraineté de Singapour.

Économiquement, le PAP prône une politique de troisième voie garantissant à la fois une politique sociale minimale à destination des plus modestes, tout en maintenant un taux d'imposition particulièrement faible. Les lois économiques et sociales de Singapour sont peu contraignantes, attirant ainsi de nombreux investisseurs étrangers.

Références[modifier | modifier le code]