Parti démocratique national du Tibet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Parti démocratique national du Tibet

Le Parti Démocratique National du Tibet (National Democratic Party of Tibet, NDPT) est le premier parti politique démocratique de l'histoire tibétaine. Il a été fondé le 4 septembre 1994 par le Congrès de la jeunesse tibétaine, la plus grande organisation non-gouvernementale tibétaine en exil[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'idée de la fondation du parti a été conçue alors que le Dalaï Lama présidait une réunion du Comité du Congrès de la jeunesse tibétaine (TYC) en août 1990. Il avait alors conseillé que ce dernier lance un parti politique. Une réunion spéciale de tous les anciens membres exécutifs du TYC a été convoquée pour obtenir des suggestions. Lors de la 8e assemblée générale du TYC en août 1992, une résolution a été votée en ce sens. Le TYC se donnait 4 ans[1].

Le parti démocratique national du Tibet (NDPT) est le premier parti politique démocratique de l'histoire du Tibet. Il a été fondé le 4 septembre 1994 par le TYC, la plus grande organisation non-gouvernementale tibétaine. Karma Yeshi fut un des fondateurs[2]. Le NDPT a pour objectif de sauvegarder et renforcer le processus démocratique inauguré par le Dalaï Lama en 1960 et s'assurer que l'engagement démocratique des Tibétains demeure non seulement ferme et résolu, mais qu'avec les années, il se développe dans la sagesse, la tolérance et l'altruisme. Il vise également la restauration de l'indépendance tibétaine[1].

Programme politique[1][modifier | modifier le code]

  • Promouvoir les valeurs de liberté, de justice et de solidarité.
  • Établir un ordre politique et social dans lequel les droits de tous sont respectés dans toutes les sphères de la vie.
  • Interdire la discrimination en fonction de la classe, du sexe, de l'orientation sexuelle, de l'âge, de l'identité ethnique ou de la croyance.
  • Redonner au peuple sa dignité et mettre fin à l'ignorance, à l'injustice et aux désastres écologiques.
  • Défendre la démocratie.
  • Favoriser la paix dans le monde.
  • Prôner le droit à un emploi décent.
  • Établir un état providence.

Dirigeants du NDPT[modifier | modifier le code]

Entre 1996 et 2001, Lobsang Nyandak a été vice-président/secrétaire du Parti démocratique national du Tibet[4].

Adresse[modifier | modifier le code]

  • Central Executive Committee
  • National Democratic Party of Tibet
  • P.O. Mac Leod Ganj - 176219
  • Himachal Pradesh – Inde

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Basic Policies and Programs of the National Democratic Party of Tibet
  2. Mathieu Vernerey, Favoriser le multipartisme, Entretien avec Karma Yeshi, Alternative tibétaine, décembre 2004
  3. (en) Tendar Tsering, Leadership change at NDPT, Party elects new executives, Phayul.com, 28 mai 2012
  4. Profile of Tibetan Ministers

Source et Liens externes[modifier | modifier le code]