Parti démocratique du Sandžak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Parti démocratique du Sandžak
(sr) Санджачка демократска партија
(sr) Sandžačka demokratska partija
Présentation
Président Rešad Hodžić
Fondation 1996
Siège 29 rue Sjenička
36 300 Novi Pazar
Idéologie Défense de la minorité bosniaque du Sandžak
Site web www.sdp.rs

Le Parti démocratique du Sandžak (en serbe cyrillique : Санджачка демократска партија ; en serbe latin : Sandžačka demokratska partija ; en abrégé : SDP) est un parti politique social-démocrate serbe. Il a été fondé en 1996[1] et a son siège à Novi Pazar. Il est présidé par Rešad Hodžić[2],[3].

Il s'est donné comme mission la défense de la minorité bosniaque du Sandžak.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti a été créé en 1996 par des dissidents de la ligne nationaliste dure du Parti d'action démocratique du Sandžak ; son premier président était Rasim Ljajić.

Activités politiques[modifier | modifier le code]

En 2000, le Parti démocratique du Sandžak (SDP) participe à la vaste coalition de l'Opposition démocratique de Serbie (DOS) qui a pour but de renverser le régime de Slobodan Milošević, le chef du Parti socialiste de Serbie (SPS). À la suite de la révolution des bulldozers le 5 octobre 2000, des élections législatives ont lieu le 23 décembre ; le DOS remporte 176 sièges à l'Assemblée nationale de la République de Serbie[4], dont 2 pour le SDP[5].

À partir de 2002, la Serbie traverse une crise politique, étant dans l'incapacité d'élire un président de la République faute d'une participation suffisante[6],[7],[8]. La coalition du DOS éclate et l'Assemblée nationale est dissoute le 13 novembre 2003. Aux élections législatives anticipées du 28 décembre 2003, Rasim Ljajić, le président du SDP est un des chefs de la coalition « Ensemble pour la tolérance », un vaste rassemblement de 15 partis ou organisations dont font notamment partie Nenad Čanak de la Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV) et József Kasza de l'Alliance des Magyars de Voïvodine ; elle se donne pour but de donner un plus vaste auditoire aux minorités nationales[9]. L'alliance obtient 161 765 voix, soit 4,22 % des suffrages, ce qui ne lui permet pas d'obtenir de siège à l'Assemblée nationale[10].

Rasim Ljajić en 2008

Aux élections législatives du 21 janvier 2007, le Parti démocratique du Sandžak fait liste commune avec le Parti démocratique (DS), du président Boris Tadić ; il y figure en 10e position[11]. La liste remporte 22,71 % des suffrages et obtient 64 sièges à l'Assemblée[12], dont 3 pour le SDP[13]. Le 17 mai, Ljajić est élu ministre du Travail et de la Politique sociale dans le second gouvernement de Vojislav Koštunica[14].

À l'élection présidentielle serbe de 2008, le Parti démocratique du Sandžak apporte son soutien au président sortant Boris Tadić dès le premier tour[15],[16]. La réélection de Tadić est suivie d'élections législatives anticipées qui ont lieu le 11 mai. Le SDP s'associe à la coalition « Pour une Serbie européenne » emmenée par Dragoljub Mićunović, membre du Parti démocratique[17], qui obtient 38,40 % des suffrages et envoie 102 représentants à l'Assemblée nationale[18] ; le SDP obtient quatre mandats parlementaires[19]. Le 7 juillet, Mirko Cvetković forme le nouveau gouvernement de la Serbie et Rasim Ljajić est réélu dans sa fonction de ministre du Travail et de la Politique sociale[20], fonction qu'il occupe jusqu'au 27 juillet 2012[14].

En 2009, Ljajić, qui est toujours président du Parti démocratique du Sandžak, décide de donner une audience nationale à son mouvement et, le 18 octobre, il fonde le Parti social-démocrate de Serbie (SDPS)[21],[22],[23] ; le SPD devient un mouvement local intégré au SDPS.

Échelon local[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2012, le SDP est présent dans plusieurs municipalités du Sandžak. Plusieurs personnalités du parti occupent des postes à Novi Pazar, dont Meho Mahmutović, le maire de la ville[24], plusieurs adjoints[25] et 15 conseillers municipaux sur 37[26]. Le parti est également présent à Tutin[27], à Sjenica[28], à Prijepolje[29].

Programme[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

  • Présidence[3]
    • Rešad Hodžić, président du parti
    • Meho Mahmutović, vice-président
    • Munir Poturak, vice-président
    • Bajram Šehović, vice-président
    • Mirsad Jusufović, secrétaire général
    • Ulfeta Demčović, forum des femmes
    • Muamer Bačevac, Novi Pazar
    • Edin Jusović , Tutin
    • Esad Hodžić, Prijepolje
    • Jasminko Toskić, Priboj
    • Zlatko Jusufović, Sjenica
    • Alija Mujagić, Nova Varoš

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Istorijat », sur http://www.sdp.rs, Site du Parti démocratique du Sandžak (consulté le 29 juin 2013)
  2. (sr) « Izvod iz registra političkih stranaka », sur http://www.mpravde.gov.rs, Site du ministère de la Justice (consulté le 23 juillet 2013)
  3. a et b (bs) « Predsjedništvo », sur http://www.sdp.rs, Site du Parti démocratique du Sandžak (consulté le 23 juillet 2013)
  4. (sr) « Rezultati parlamentarnih izbora od 2000. », sur http://www.e-novine.com, Elektronske Novine,‎ 11 mai 2008 (consulté le 23 juillet 2013)
  5. (fr) « Assemblée de la République serbe », sur http://books.google.fr, Site de Google books,‎ 23-27 septembre 2002 (consulté le 23 juillet 2013)
  6. (sr) « Izveštaj Republičkog zavoda za statistiku sa konačnim rezultatima izbora za predsednika Republike Srbije održanim 29. septembra 2002. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  7. (sr) « Tabelarni prikaz », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  8. (sr) « Tabelarni prikaz », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  9. (sr) « Konačni podaci RIK o broju mandata », sur http://www.b92.net, B92 (consulté le 23 juillet 2013)
  10. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnoj skupštini Republike Srbije održanih 28. decembra 2003. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  11. (sr) « Demokratska stranka - Boris Tadić », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  12. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnoj skupštini Republike Srbije održanih 21. januara 2007. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 29 juin 2013)
  13. (en) « 14. February 2007 convocation », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  14. a et b (sr) « Rasim Ljajić, predsednik SDP Srbije », sur http://www.sdpsrbije.org.rs, Site du Parti social-démocrate de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  15. (en) « Rasim Ljajić’s Sandžak Democratic Party (SDP) will back President Boris Tadić at the upcoming presidential vote », sur http://www.b92.net, B92,‎ 12 janvier 2008 (consulté le 23 juillet 2013)
  16. (en) « Ljajić’s SDP to back Tadić », sur http://www.b92.net, B92,‎ 12 janvier 2008 (consulté le 23 juillet 2013)
  17. (sr) « Za evropsku Srbiju - Boris Tadić », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  18. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije održani 11. maja 2008. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  19. (en) « 11. June 2008 convocation », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  20. Modèle:Lien web langue = en
  21. (sr) « Izvod iz registra političkih stranaka », sur http://www.mpravde.gov.rs, Site du ministère de la Justice (consulté le 29 juin 2013)
  22. (sr) « Statut », sur http://www.sdpsrbije.org.rs, Site du Parti social-démocrate de Serbie (consulté le 23 juillet 2013)
  23. (en) « Ljajić: SDP nova politička opcija », sur http://www.b92.net, B92,‎ 19 octobre 2009 (consulté le 23 juillet 2013)
  24. (sr) « Gradonačelnik », sur http://www.novipazar.rs, Site de la Ville de Novi Pazar (consulté le 23 juillet 2013)
  25. (sr) « Pomoćnici gradonačelnika », sur http://www.novipazar.rs, Site de la Ville de Novi Pazar (consulté le 23 juillet 2013)
  26. (sr) « Odbornici », sur http://www.novipazar.rs, Site de la Ville de Novi Pazar (consulté le 23 juillet 2013)
  27. (sr) « Tutin », sur http://www.sdp.rs, Site du Parti démocratique du Sandžak (consulté le 23 juillet 2013)
  28. (sr) « Sjenica », sur http://www.sdp.rs, Site du Parti démocratique du Sandžak (consulté le 23 juillet 2013)
  29. (sr) « Prijepolje », sur http://www.sdp.rs, Site du Parti démocratique du Sandžak (consulté le 23 juillet 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]