Parti communiste de la Syrie et du Liban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti communiste de la Syrie et du Liban
(ar) الحزب الشيوعي السوري اللبناني
Présentation
Fondation 1924
Disparition 1943
Fondateurs Fouad Chemali
Youssef Yasbek
Artin Madoyan
Succédé par Parti communiste syrien
Parti communiste libanais
Idéologie communisme, marxisme
Affiliation internationale Komintern
Couleurs rouge

Le Parti communiste de la Syrie et du Liban (arabe:الحزب الشيوعي السوري اللبناني al-hizb al-shuyū'ī al-sūrī al-lubnānī), était un parti communiste fondé en 1924 par l’Égyptien d’origine libanaise Fouad Chemali, le Libanais Youssef Yasbek et l’Arménien Artin Madoyan[1]. Son secrétaire général en a été le Kurde damascène Khalid Bagdache (en) dès 1936. Le parti était présent au Liban et en Syrie.

Fu'ad al-Shimali a représenté le parti au sixième congrès de l’Internationale communiste en 1928.

Sous l’occupation française, le parti était une organisation clandestine. Il a été brièvement légalisé sous le gouvernement du Front populaire, puis a été interdit à nouveau en 1941.

Le parti communiste a été scindé fin 1943 en Parti communiste syrien et en Parti communiste libanais, mais cette décision n'est devenue effective qu'en 1964; dans l'intervalle un Comité central et un Bureau politique communs ont été maintenus[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Palazzoli, La Syrie - Le rêve et la rupture, Paris, Le Sycomore, 1977 ISBN 2-86262-002-5