Parti africain de l'indépendance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Sénégal
Image illustrative de l'article Parti africain de l'indépendance

Le Parti africain de l'indépendance (PAI) est un parti politique sénégalais.

Son leader était Majhemout Diop, disparu en 2007.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le PAI d'origine est né le 15 septembre 1957 à Thiès.

Le nouveau parti, parfois désigné comme PAI-Rénovation, a été officiellement créé le 7 février 1979.

Lors des élections législatives de 2001, le PAI a recueilli 3 682 voix, soit 0,20 %, et n'a obtenu aucun siège à l'Assemblée nationale.

Orientation[modifier | modifier le code]

C'est un parti de gauche, communiste au départ. Il se décrit lui-même comme « pan-négriste, panafricaniste et socialiste ».

Ses objectifs déclarés sont la défense de ce qui fait la cause de tous les noirs, la lutte pour l’unité africaine et la suppression de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Sa devise est « Organisation, discipline, combat ».

Ses mots d’ordre sont « Mom sa reew (indépendance), Bok sa reew (unité) et Défar sa reew (construction nationale, développement) ».

Symboles[modifier | modifier le code]

Sa couleur est le rouge. Son emblème comporte un marteau et une houe entrecroisés, surmontés d’une étoile noire sur fond rouge.

Organisation[modifier | modifier le code]

Son siège se trouve à Guédiawaye.

Monsareew et La Lutte sont des publications du parti.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Bakary Traoré, « L’évolution des partis politiques au Sénégal depuis 1946 », Paris, 1964, dans Forces politiques en Afrique Noire, Paris, PUF 1966, p. 1-104. (Mémoire soutenu en 1964, Diplôme d’Études Supérieures)
  • (fr) François Zuccarelli, La vie politique sénégalaise (1940-1988), Paris, CHEAM, 1988

Liens externes[modifier | modifier le code]