Parthénopée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nomos frappé à Néapolis à l'effigie de la nymphe Parthénopé ou Néapolis.Description avers : Tête de la nymphe Parthénopé ou Néapolis à droite, la chevelure bouclée, ceinte d’un bandeau avec collier et boucle d’oreille ; derrière la tête, un osselet (astragale) Description revers : Taureau androcéphale passant à droite, la tête barbue de face, couronné par Niké volant à droite ; entre les pattes, une lettre .

Dans la mythologie grecque, Parthénopée (en grec ancien Παρθενοπαῖος, « enfant d'une femme vierge ») est le fils d'Atalante et l'un des sept chefs qui assiègent Thèbes au cours de la guerre des sept chefs.

L'identité du père de Parthénopée varie selon les auteurs (Méléagre, Hippomène, Arès).

Selon Hygin, il est abandonné par sa mère à la naissance sur le mont Parthénion[1], puis recueilli et élevé par un berger. Il participe à la guerre des sept chefs et y meurt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], XCIX.