Parrot AR.Drone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parrot AR.Drone
Image illustrative de l'article Parrot AR.Drone
Un AR.Drone 2.0 en vol stationnaire.
Détails
Type Hélicoptère Quadrirotor
Révision 2.0
OS embarqué Linux 2.6.32
Constructeur Drapeau de la France Parrot SA.
Date de sortie Août 2010 (AR.Drone) Janvier 2012 (AR.Drone 2.0)

Le AR.Drone est un drone conçu par la société française Parrot SA.

Description et équipement[modifier | modifier le code]

L'AR.Drone est un hélicoptère quadrirotor qui peut se piloter avec un appareil sous iOS, Android ou Symbian (téléphones Nokia) via une liaison Wi-Fi. Il est principalement dédié au divertissement mais dispose d'équipements sophistiqués tels qu'une caméra frontale pour le pilotage, une seconde verticale pour la stabilisation, un accéléromètre trois axes, deux gyroscopes, deux émetteurs récepteurs à ultrasons permettant de calculer l'altitude, de nombreux capteurs ainsi qu'un ordinateur embarqué fonctionnant sur noyau Linux.

Présenté au CES 2010 à Las Vegas et sorti en août 2010 en France. Il dispose de fonctions de réalité augmentée.

Parrot a lancé le produit AR.Drone 2.0 avec caméra HD 720P et Wifi N en janvier 2012. Il dispose de la fonction "flip", ainsi que des améliorations concernant la stabilité et le design. Il possède désormais un baromètre et un magnétomètre.

Caractéristiques techniques AR.Drone 2ème génération[modifier | modifier le code]

Système électronique embarqué[modifier | modifier le code]

Vue depuis l'AR.Drone 2.0

Système de guidage inertiel[modifier | modifier le code]

  • Accéléromètre MEMS 3-axes
  • Gyroscope à 3-axes
  • Magnétomètre à 3-axes
  • Capteur de Pression

Specifications[modifier | modifier le code]

  • Vitesse en vol : 5 m/s ; 18 km/h (16,4 fps ; 11,2 mph)
  • Poids :
    • 380 g avec la coque d'extérieur (0,8 livres)
    • 420 g avec la coque d'intérieur (0,9 livres)
  • Autonomie : environ 12 minutes

Sécurité[modifier | modifier le code]

  • Coque en EPP pour les vols en intérieur.
  • Arrêt automatique des hélices en cas de contact
  • Batterie UL2054
  • Interface de contrôle avec un bouton d'arrêt d'urgence (coupe l'alimentation des moteurs)

Structure aéronautique[modifier | modifier le code]

  • Hélices à haute efficacité spécifique.
  • Structure en fibre de carbone.

Moteurs et énergie[modifier | modifier le code]

  • 4 moteurs brushless (28 500 tr/min, puissance : 14,5 W)
  • Batterie Lithium-polymère (trois cellules ; 11,1 V ; 1 000 mAh)
  • Capacité de décharge : 10 C
  • Temps de rechargement de la batterie : 90 minutes
Un AR.Drone 2.0

Caméra frontale[modifier | modifier le code]

  • Caméra grand angle 92°, capteur CMOS
  • Enregistrement et diffusion directe des images sur iPhone ou sur clef USB
  • Résolution caméra de 1280x720 pixels @30 fps (HD)

Caméra Verticale[modifier | modifier le code]

  • Caméra à haute vitesse. 64° diagonale de la lentille, Capteur CMOS
  • Enregistrement et diffusion directe des images sur iPhone ou sur clef USB
  • Résolution de 320x240 (QVGA) @60 fps
  • Utilisée pour mesurer la vitesse au sol
  • Permet la stabilisation, même avec un vent léger

Autre détecteurs de l'AR.Drone[modifier | modifier le code]

  • Validation des tirs des drones ennemis
  • Estimation de la distance
  • Positionnement d'objets virtuels
  • Calcul des marqueurs d'objets virtuels
  • Distance de détection : de 30 centimètres à 5 mètres (1 à 16,4 pieds)

Altimètre à ultrason[modifier | modifier le code]

  • Fréquence d'émission : 40 kHz
  • Portée de 6 mètres (19,7 pieds)
  • Sensibilité verticale

Caractéristiques techniques AR.Drone 1ère génération[modifier | modifier le code]

Système électronique embarqué[modifier | modifier le code]

Un AR.Drone en vol

Système de guidage inertiel[modifier | modifier le code]

  • Accéléromètre MEMS 3-axes
  • Gyromètre à 2-axes
  • Gyromètre de précision à 1-axe (axe vertical, ou lacet)

Specifications[modifier | modifier le code]

  • Vitesse en vol : 5 m/s ; 18 km/h (16,4 fps ; 11,2 mph)
  • Poids :
    • 380 g avec la coque d'extérieur (0,8 livres)
    • 420 g avec la coque d'intérieur (0,9 livres)
  • Autonomie : environ 12 minutes

Sécurité[modifier | modifier le code]

  • Coque en EPP pour les vols en intérieur.
  • Arrêt automatique des hélices en cas de contact
  • Batterie UL2054
  • Interface de contrôle avec un bouton d'arrêt d'urgence (coupe l'alimentation des moteurs)

Structure aéronautique[modifier | modifier le code]

  • Hélices à haute efficacité spécifique.
  • Structure en fibre de carbone.

Moteurs et énergie[modifier | modifier le code]

  • 4 moteurs brushless (35 000 tr/min, puissance : 15 W)
  • Batterie Lithium-polymère (trois cellules, 11,1 V, 1 000 mAh)
  • Capacité de décharge : 10 C
  • Temps de rechargement de la batterie : 90 minutes

Caméra frontale[modifier | modifier le code]

  • Caméra grand angle 93°, capteur CMOS
  • Enregistrement et diffusion directe des images sur iPhone
  • Résolution caméra de 640x480 pixels (VGA)

Autre détecteurs de l'AR.Drone[modifier | modifier le code]

  • Validation des tirs des drones ennemis
  • Estimation de la distance
  • Positionnement d'objets virtuels
  • Calcul des marqueurs d'objets virtuels
  • Distance de détection : de 30 centimètres à 5 mètres (1 à 16,4 pieds)

Altimètre à ultrason[modifier | modifier le code]

  • Fréquence d'émission : 40 kHz
  • Portée de 6 mètres (19,7 pieds)
  • Sensibilité verticale

Caméra verticale[modifier | modifier le code]

  • Caméra à haute vitesse. 64° diagonale de la lentille, un capteur CMOS
  • Fréquence vidéo : 60 images par seconde
  • Permet la stabilisation, même avec un vent léger
  • Résolution QVGA (320x240)

Pilotage[modifier | modifier le code]

Grâce à la caméra frontale dont les images sont retransmises sur l'écran du smartphone, le pilote peut voir sur l'écran de son terminal de contrôle (iPhone, iPad ou équipement Android) ce que « voit » la caméra du drone comme s'il était dans le cockpit. Le pilotage s'effectue grâce à l'accéléromètre de l'iPhone. Sur certaines applications des commandes supplémentaires permettent d'effectuer des figures, de tirer, d'allumer ou éteindre les rotors etc. Si la liaison Wifi vient à se couper, le drone dispose d'un pilote automatique qui le posera en douceur. L'autonomie est de 12 minutes environ pour un temps de charge d'1h30. L'application de pilotage fournie par Parrot Se nomme AR.Freeflight

Réalité augmentée[modifier | modifier le code]

L'AR.Drone dispose de fonctions de réalité augmentée permettant d'ajouter des éléments virtuels contextuels à l'affichage réel. Plus concrètement, les images transmises par la caméra frontale du drone ainsi que ses capteurs, permettront à l'application de commande sur l'iPhone d'ajouter par exemple des ennemis virtuels à abattre, ou encore de détecter un autre AR.Drone pour engager un combat mi-réel mi-virtuel en multijoueurs.

Développement[modifier | modifier le code]

Parrot a mis à disposition d'un SDK afin de permettre aux utilisateurs confirmés de développer de nouvelles fonctionnalités pour le AR.Drone.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :