Parousie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christ en Gloire (évangile du monastère Andronikov à Moscou), XVIe siècle

Le mot parousie est un terme biblique utilisé par les chrétiens pour désigner la seconde venue du Christ sur la Terre, la première étant sa naissance.

Signification du terme[modifier | modifier le code]

Ce mot vient du grec ancien παρουσία / parousía qui signifie « présence » (ou encore « arrivée », « venue »).

Ce terme est utilisé en théologie. Le mot désignait dans le monde gréco-romain la visite officielle d'un prince. Les premiers écrits chrétiens, et notamment ceux de saint Paul, emploient ce mot pour désigner la première venue du Christ parmi les hommes, inaugurant les temps messianiques et l'avènement glorieux (2e venue) du Christ sur terre à la fin des temps.

Mais, dans le vocabulaire chrétien, la parousie désigne plus particulièrement la seconde venue, le retour glorieux de Jésus-Christ à la fin des temps bibliques dans le but d'établir définitivement le Royaume de Dieu sur la terre. Cette seconde venue est annoncée par Jésus-Christ lui-même dans des propos tenus lors de la rencontre avec Nathanaël et rapportés dans l'Évangile de Saint-Jean. Cependant on s'accorde à dire[évasif] que ce retour n'est ni un événement complètement à venir, ni complètement advenu : le Christ Seigneur règne déjà sur et donc par l'Église[réf. nécessaire], institution qui est issue des apôtres, eux-mêmes envoyés par le Christ, mais toutes choses de ce monde ne lui sont pas encore soumises. Le triomphe du Royaume du Christ ne se fera pas sans un dernier assaut des puissances du mal. Au Jour du Jugement, lors de la fin de ce monde, le Christ viendra dans la gloire pour accomplir le triomphe définitif du bien sur le mal qui, comme le grain et l’ivraie, auront grandi ensemble au cours de l’histoire. En venant à la fin des temps juger les vivants et les morts, le Christ glorieux révélera la disposition secrète des cœurs et rendra à chaque homme selon ses œuvres et selon son accueil ou son refus de la grâce[réf. nécessaire].

La notion de parousie apparaît aussi dans l'Islam lors du Yawmi ad-Din et du retour d'Isa al-Massih (Jésus le Messie).

Prédictions relatives à la parousie[modifier | modifier le code]

Date de la Seconde venue Auteur Notes
5 avril 1534 Jan Matthijs et les anabaptistes En mars 1534 Jan Matthijs et son disciple Jean de Leyde proclamèrent la ville rhénane de Münster « Jérusalem céleste ». Leur éphémère gouvernement théocratique, fondé sur la communauté des biens et la polygamie, se termina par un massacre avec la chute de la ville devant les armées impériales, le 25 juin 1535.
22 octobre 1844 William Miller et le mouvement millerite Le fait que la prophétie de William Miller sur le retour du Christ ne se soit pas réalisée a été désigné plus tard sous le nom de la « grande déception ». Certains Millerites ont continué à fixer des dates ; d'autres ont fondé l'Église Adventiste du Septième Jour qui a continué à attendre l'avènement mais n'a plus fixé aucune date pour cet évènement.
1874 Charles Taze Russell Russell a été la première personne à donner avec succès de la publicité à la discussion au sujet de la parousia. Il a enseigné que la parousie invisible du Christ a commencé en 1874 tout en déclarant que l'augmentation soudaine de la connaissance et des inventions mondiales a été directement liée à cet évènement.
1875 Carl-Friedrich Zimpel Dit aussi Dr. Zimpel et Charles Franz Zimpel ; adepte de John Wroe. Zimpel a prédit pour 1871 la résurrection de Napoléon Ier en antéchrist et la parousie pour 1875. Selon lui Londres est la grande prostituée de l'Apocalypse de saint Jean, il n'y aura que 144 000 personnes de sauvées et Napoléon III a pour devoir de ramener les juifs en Palestine.
1914 Témoins de Jéhovah L'interprétation de la Seconde venue est importante dans la doctrine des Témoins de Jéhovah, car ceux-ci soutiennent qu'elle s'est produite en 1914, et qu'au lieu d'un avènement apocalyptique, elle doit être interprétée comme une présence invisible, et que des événements caractéristiques des « Temps de la fin » conduisant à Har-Maguédôn (Armaggedon) se produiraient à partir de cette date.
Années 1930 Rudolf Steiner Steiner a décrit l'incarnation physique du Christ comme un événement unique, mais a prévu que le Christ réapparaîtrait dans le monde éthérique[1].
D'environ 1945 à 1975 Herbert W. Armstrong Armstrong, le pastor-général de la Radio Church of God, puis de l'Église universelle de Dieu, a prédit le retour du Christ à différents moments durant cette période. Armstrong a écrit le livre 1975 in Prophecy !, publié par la Radio Church of God en 1956.
1994 Harold Camping Harold Camping, fondateur et professeur d'une radio biblique, a publié un livre, 1994, une prédiction du retour du Christ pour cette année.
1999 à 2009 Jerry Falwell Le prêcheur fondamentaliste Jerry Falwell a prédit en 1999 que la Seconde venue viendrait probablement dans les dix ans[2].
1999 Nostradamus Nostradamus a prédit que « du ciel [viendrait] un grand Roy d'effrayeur » en 1999[3]. Cela a été interprété par certains comme la Seconde venue du Christ. Quand cela ne s'est pas produit, certains de ses disciples et de ceux d'Edgar Cayce ont affirmé que Jésus a été conçu en 1998, est né en 1999, et vit actuellement sur terre en tant que personne réincarnée.
Inconnu Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours Pour les saints des derniers jours, la seconde venue de Jésus-Christ ne s'est pas encore produite. Pour eux, la révélation ancienne (Matthieu 25:13) comme la révélation moderne (Doctrine et Alliances 39:21 ; 133:11) enseignent que nul ne connaît la date de cet évènement.
13 septembre 2007 Paul Sides Paul Sides[4] prédit que le 13 septembre 2007 marque la fin des sept années de « guerres et de rumeurs de guerres » qui ont commencé quand les accords d'Oslo ont été annulés. Il a donc prédit à la septième année une « période de tribulations » qui culminera dans une guerre au-dessus de la Terre sainte.
2012 Jack Van Impe Le télévangéliste Jack Van Impe, au cours des années, a prévu beaucoup d'années et de dates spécifiques pour l'avènement de Jésus Christ, mais a continué à déplacer ses prévisions pour plus tard. Plusieurs de ces dates sont déjà passées, et il a récemment désigné 2012 comme date possible pour l'avènement. Van Impe ne prétend plus savoir la date exacte de l'avènement.
Inconnu Sun Myung Moon Les disciples du Révérend Sun Myung Moon et membres de l'Église de l'Unification considèrent le Rév. Moon comme étant le Seigneur du Second avènement appelé par Jésus-Christ le dimanche de Pâques en 1936, alors que Moon avait 15 ans.
Inconnu Rastafarisme Le rastafarisme croit que Haïlé Sélassié constitue la Seconde venue (bien qu'il n'ait pas encouragé lui-même cette croyance). On pense également qu'il l'a incarnée quand il est devenu empereur d'Éthiopie. Hailé Sélassié, également appelé Jah Ras Tafari, est souvent considéré comme vivant par les rastafariens.
Après 2060 Sir Isaac Newton Newton a été un théologien et un éminent érudit de la Bible. Il a indiqué à un ami au moins à une occasion que sur la base de ses interprétations, en particulier, sur le livre de Daniel et de l'Apocalypse, il n'a vu aucun fondement pour croire que l'avènement se produirait avant l'année 2060[réf. nécessaire].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rudolf Steiner, L'apparition du Christ dans le monde éthérique, 1910. Rééd. Éditions anthroposophiques romandes, Genève, 1978.
  2. (en) Falwell: Antichrist May Be Alive, Sonja Baristic, Associated Press, 16 janvier 1999
  3. (en) The King of Terror - Part 1
  4. (en) À propos de Paul Sides