Paroisse de Weldford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paroisse de Weldford
Magasin général de Bass River
Magasin général de Bass River
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Comté ou équivalent Kent
Statut municipal District de services locaux
Maire
Mandat
Aucun
aucun
Fondateur
Date de fondation
Irlandais
1832 ou avant
Constitution 9 novembre 1966
Démographie
Population 1 318 hab. (2011 en diminution)
Densité 2,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 17″ N 65° 05′ 36″ O / 46.471443, -65.09330746° 28′ 17″ Nord 65° 05′ 36″ Ouest / 46.471443, -65.093307  
Superficie 61 161 ha = 611,61 km2
Divers
Langue(s) Anglais, minorité française
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-506
Code géographique 1308014
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte administrative du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Paroisse de Weldford

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte topographique du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Paroisse de Weldford

La paroisse de Weldford est à la fois une paroisse civile[note 1] et un district de services locaux (DSL) canadien un district de services locaux du comté de Kent, au Nouveau-Brunswick.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

La paroisse est nommée ainsi en l'honneur de John W. Weldon et John P. Ford, députés de Kent à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick en 1835[1].

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

La paroisse comprend les hameaux de Balla Phillip, Bass River, Bass River Point, Beersville, Brest, Browns Yard, Bryants Corner, Cails Mills, East Branch, Emerson, Ford Bank, Fords Mills, Jailletville, Kent-Jonction, Lower Main River, Molus River, Mundleville, Normandie, Pine Ridge, Saint-Norbert, Smiths Corner, South Branch, Springbrook, Targettville et West Branch. Clairville et Village-Saint-Augustin sont partagés avec Harcourt. Saint-Joseph est un village fantôme, Moulies River Station est une ancienne gare et peu de choses sont connues de Front Brook et de Newtown.

Le hameau de Balla Philip est nommé ainsi d'après une ville du comté de Tipperary, en Irlande[2]. Beersville est nommé en l'honneur de John A. Beers (1860-1951)[3]. Bryants Corner pourrait rendre hommage à plusieurs des premiers colons, soit James, Jabez, William Jr. et Annie Bryant[4]. Il se peut que Cails Mills soit nommé selon sont premier maître des postes, John Cails[5]. Emerson rend vraisemblablement hommage à Henry Robert Emerson (1853-1914), premier ministre du Nouveau-Brunswick de 1897 à 1900[6]. Fords Mills rend hommage à John Prall-Ford, opérateur de moulin en 1825[7]. La localité portait le nom de Coal Branch jusqu'en 1883[7]. Jailletville est nommé ainsi d'après son premier maître des postes, Charles F. Jaillet[8]. La localité s'appelait Girvan Settlement jusqu'en 1906, en hommage à plusieurs des premiers colons, soit Albert, Russel et Samuel[8]. Lower Main River tire son nom du fait que la rivière Richibouctou portait autrefois le nom de Main River en anglais[9]. La localité a porté le nom de Bass River jusqu'en 1875 et a peut-être aussi déjà été appelée Lower Village[9]. Normandie est nommé ainsi selon l'ancienne province française[10].

L'origine des noms de Bass River, de Bass River Point, de Brest, de Ford Bank, de Kent Junction, de Mundleville, de Pine Ridge, de Smiths Corner, de Spring Brook et de Targettville n'est pas connue[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17],[18],[19],[20]. À noter que Pine Ridge a porté le nom de Girvan Settlement jusqu'en 1874, et ne doit donc pas être confondu avec Jailletville[17]. L'origine du nom de Browns Yard n'est pas non plus connue mais la localité peut aussi être appelée Upper Main River[21]. La situation est la même pour East Branch, qui peut aussi être appelé Rivière-Saint-Nicolas[22]. L'origine du nom de Molus River n'est pas non plus connue mais il s'épelait Moulies jusqu'en 1950[23]. L'origine du nom de Saint-Norbert n'est pas connue mais la localité fut fondée sous le nom de Louisbourg[24]. Elle a aussi porté le nom de Boucher Settlement, en hommage à Eusèbe, Joseph et Antoine Boucher, certains des premiers colons[24]. L'origine du nom de South Branch n'est pas connue mais l'ancien bureau de poste s'appelait South Branch of the St. Nicholas River[25]. La localité peut aussi être appelée Warrens Mills, en hommage à Thomas W. Warren (1896-1971)[25]. West Branch a eu un bureau de poste du nom de West Branch of St. Nicholas River[26].

Clairville est partagé avec Harcourt. Le toponyme rend hommage à Clairville Price, l'un des premiers colons. La localité a porté auparavant les noms de Hawk Ridge et de New Lorne Settlement[27].

Saint-Joseph est un village fantôme dont l'origine du nom n'est pas connue ; le bureau de poste s'appelait Village-Saint-Joseph[28].

Géographie[modifier | modifier le code]

La paroisse de Weldford est généralement considérée comme faisant partie de l'Acadie[29].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Géologie[modifier | modifier le code]

Le sous-sol de Weldford est composé principalement de roches sédimentaires du groupe de Pictou datant du Pennsylvanien (entre 300 et 311 millions d'années)[30].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église presbytérienne de Bass River en 1886.

La paroisse de Weldford est située dans le territoire historique des Micmacs, plus précisément dans le district de Sigenigteoag, qui comprend l'actuel côte Est du Nouveau-Brunswick, jusqu'à la baie de Fundy[31].

En 1825, le territoire est touché par les Grands feux de la Miramichi, qui dévastent entre 10 000 km² et 20 000 km² dans le centre et le nord-est de la province et tuent en tout plus de 280 personnes[32],[33].

Hameaux[modifier | modifier le code]

Fords Mills est fondé par des immigrants Irlandais avant 1832[34] mais on sait qu'il y avait un moulin en 1825[7]. Saint-Norbert est fondé en 1850 par des Acadiens[35],[24]. Jailletville est fondé par des immigrants Irlandais ; c'est probablement une partie du vieil établissement irlandais mentionné par J.F.W. Johnston en 1850[36]. Bryants Corner, anciennement Colebrookdale, en fondé en 1855 en vertu de la Labor Act (Loi sur le travail), par des néo-brunswickois des environs ainsi que des Écossais et des Irlandais[37]. Le bureau de poste de Fords Mills ouvre ses portes en 1868[7]. En 1871, Lower Main River compte 250 habitants[9]. Le bureau de poste de Lower Main River est fermé temporairement de 1877 à 1883[9]. Celui de Saint-Norbert ouvre ses portes en 1881[24].

Beersville est fondé en 1902 suite à la découverte de petits gisements de charbon[38]. Des Belges sont embauchés à cet endroit en 1903 mais repartent peu après[38].

Presque rien n'est connu d'East Branch mais la localité comptait une scierie et une population de 75 habitants en 1898[22]. La même année, Lower Main River compte une église et 200 habitants[9] alors que Pine Ridge avait une population de 150 personnes[17], que Smiths Corner en avait 100[18] et que Saint-Norbert possédait 2 magasins, 1 église et 200 habitants[24]. South Brancyh était plus important, comptant 1 scierie, 1 moulin à farine, 1 église et 400 habitants[25]. Ces localités vivaient de l'agriculture et de l'exploitation forestière mais on faisait aussi de la pêche à Molus River[23].

La date de fondation de Lower Main River, de Molus River et de West Branch n'est pas connue mais leur bureaux de poste ouvrent leur portes en 1867[9],[23],[26]. Plusieurs autres localités sont dans une situation semblable. Pine Ridge voit ainsi son bureau de poste ouvrir en 1871[17], South Branch en 1873[25], Kent Junction en 1884[15], Smiths Corner en 1893[18], Mundleville en 1899[16], Beersville en 1900[3], Emerson en 1901[6], Clairville en 1905[27], Browns Yard en 1909[21], Balla Philip en 1910[2], Brest en 1911[13], Bryants Corner et Cails Mills en 1912[4],[5], Normandie en 1914[10], Bass River Point en 1915[12], Ford Bank en 1917[14] et Targettville en 1928[20]. Le bureau de poste de Kent Junction ferme toutefois temporairement entre 1891 et 1894[15].

En 1904, Beersville compte une gare du chemin de fer Intercolonial, 1 magasin, 1 scierie, 1 église et 100 habitants[3]. Fords Mill compte au même moment 2 magasins, 1 scierie, 1 moulin à farine et une population de 150 habitants[7]. Kent Junction compte par ailleurs 1 gare, 1 magasin, 1 hôtel et 75 habitants[15] alors qu'on recense 1 magasin, 1 église et 125 habitants à Mundleville[16]. Le bureau de poste de Jailletville est inauguré en 1906[8].

Les bureaux de poste de Bass River Point, de Browns Yard, de Lower Main River, de Mundleville, de Targettville et de West Branch ferment leur portes en 1956[12],[21],[9],[16],[20],[26], ceux de Balla Philip, de Brest, de Clairville, de Jailletville et de Normandie en 1958[2],[13],[8],[10],[27], ceux de Pine Ridge et de Smiths Corner en 1959[17],[18], ceux de Ford Bank et de South Branch en 1960[14],[25], ceux de Bryants Corner, de Cails Mills et d'Emerson en 1964[4],[5],[6], celui de Beersville en 1965[3], celui de Fords Mill en 1966[7] et celui de Saint-Norbert en 1970[24].

La municipalité du comté de Kent est dissoute en 1966[39]. La paroisse de Weldford devient un district de services locaux en 1967[39]. Les bureaux de poste de Kent Junction et de Molus River sont fermés en 1970[15],[23].

Les archives provinciales du Nouveau-Brunswick ne répertorient aucune informations sur l'histoire de Bass River et de Spring Brook[11],[19]. On sait toutefois que Colebrookdale a été fusionné avec Bryants Corner[4]. On ne sait pas quand Saint-Joseph a été fondé ni abandonné mais un bureau de poste y a existé entre 1923 et 1927[28].

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de Statistique Canada, il y avait 1467 habitants en 2001, comparativement à 1561 en 1996, soit une baisse de 6,0%. La paroisse compte 827 logements privés, a une superficie de 612,64 km2 et une densité de population de 2,4 habitants au km².

Évolution démographique de la paroisse de Weldford depuis 2001
2001 2006 2011
1 467 1 426 1 318


Économie[modifier | modifier le code]

Entreprise Kent, membre du Réseau Entreprise, a la responsabilité du développement économique[40].

Administration[modifier | modifier le code]

Comité consultatif[modifier | modifier le code]

En tant que district de services locaux, Weldford est administré directement par le Ministère des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick, secondé par un comité consultatif élu composé de cinq membres dont un président.

Budget et fiscalité[modifier | modifier le code]

Commission de services régionaux[modifier | modifier le code]

La paroisse de Weldford fait partie de la Région 6[41], une commission de services régionaux (CSR) devant commencer officiellement ses activités le 1er janvier 2013[42]. Contrairement aux municipalités, les DSL sont représentés au conseil par un nombre de représentants proportionnel à leur population et leur assiette fiscale[39]. Ces représentants sont élus par les présidents des DSL mais sont nommés par le gouvernement s'il n'y a pas assez de présidents en fonction[39]. Les services obligatoirement offerts par les CSR sont l'aménagement régional, l'aménagement local dans le cas des DSL, la gestion des déchets solides, la planification des mesures d'urgence ainsi que la collaboration en matière de services de police, la planification et le partage des coûts des infrastructures régionales de sport, de loisirs et de culture; d'autres services pourraient s'ajouter à cette liste[43].

Représentation et tendances politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Weldford fait partie de la circonscription provinciale de Kent, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par Shawn Graham, ancien Premier ministre du Nouveau-Brunswick. Il fut élu en 1999 puis réélu en 1999, en 2003, en 2006 et en 2010.

Drapeau du Canada Canada: Weldford fait partie de la circonscription fédérale de Beauséjour. Cette circonscription est représentée à la Chambre des communes du Canada par Dominic LeBlanc, du Parti libéral.

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

Situation sur une carte des paroisses civiles du comté de Kent (certains DSL et municipalités ne sont donc pas montrés).

Ancienne administration paroissiale[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers successifs de la paroisse de Weldford
Parti Mandat Nom
     Indépendant 1944 - 194? Howard-S. Thurrott
Daniel Morris[44]
     Indépendant 19?? - 195? Townsend Wilson
Vacant[45]

Vivre dans la paroisse de Weldford[modifier | modifier le code]

Il y a un bureau de poste à Bass River, un poste d'Ambulance Nouveau-Brunswick à Targetville et une caserne de pompiers à Beersville. Le détachement de la Gendarmerie royale du Canada le plus proche est situé à Richibouctou.

L'église St. Paul's de Mundleville est une église anglicane. L'église St. Bartholomew de Bass River et l'église St. Peter de South Branch sont des églises catholiques romaines faisant partie de l'archidiocèse de Moncton.

Les anglophones bénéficient des quotidiens Telegraph-Journal, publié à Saint-Jean et Times & Transcript, de Moncton. Les francophones bénéficient quant à eux du quotidien L'Acadie nouvelle, publié à Caraquet, ainsi que de l'hebdomadaire L'Étoile, de Dieppe.

Culture[modifier | modifier le code]

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

Un pont couvert traverse le ruisseau Graham, à Mundleville, le long de la route 510. Le pont fut construit en 1928 et mesure 41,1 mètres de long[46].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Harcourt Acadieville, Saint-Louis Saint-Charles Rose des vents
Harcourt N Paroisse de Richibouctou
O    Weldford    E
S
Saint-Paul Sainte-Marie Paroisse de Richibouctou
Enclave : Richibouctou 15

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au Nouveau-Brunswick, une paroisse civile est une subdivision territoriale ayant perdu toute signification administrative en 1966 mais étant toujours utilisée à des fins de recensement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rayburn 1975, p. 287
  2. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Balla Philip », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  3. a, b, c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Beersville », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  4. a, b, c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Bryants Corner », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  5. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Cails Mills », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 23 avril 2014).
  6. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Emerson », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  7. a, b, c, d, e et f « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Fords Mill », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  8. a, b, c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Jailletville », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  9. a, b, c, d, e, f et g « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Lower Main River », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  10. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Normandie », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  11. a et b « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Bass River », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  12. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Bass River Point », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  13. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Brest », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  14. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Ford Bank », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  15. a, b, c, d et e « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Kent Junction », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  16. a, b, c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Mundleville », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  17. a, b, c, d et e « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Pine Ridge », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  18. a, b, c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Smiths Corner », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  19. a et b « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Spring Brook », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  20. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Targettville », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  21. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Browns Yard », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  22. a et b « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - East Branch », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  23. a, b, c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Molus River », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  24. a, b, c, d, e et f « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Saint-Norbert », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  25. a, b, c, d et e « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - South Branch », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  26. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - West Branch », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  27. a, b et c « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Clairville », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  28. a et b « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Saint-Joseph », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 24 avril 2014).
  29. Murielle K. Roy et Jean Daigle (dir.), Démographie et démolinguistique en Acadie, 1871-1991, L'Acadie des Maritimes, Moncton, Centre d'études acadiennes, Université de Moncton,‎ 1993 (ISBN 2921166062), p. 141.
  30. (en) [PDF] Ministère des Ressources naturelles et de l'énergie du Nouveau-Brunswick, « Bedrock Geology of New Brunswick »,‎ 2000 (consulté le 19 juin 2009)
  31. (en) Philip K. Bock et William C. Sturtevant (dir.), Handbook of North American Indians, vol. 13, t. 1, Government Printing Office,‎ 1978, 777 p., p. 109-110
  32. (en) J. Clarence Webster, Historical Guide to New Brunswick, Fredericton, New Brunswick Government Bureau of Information and Tourist Travel,‎ 1942, 119 p., p. 61-62.
  33. (en)« Great Miramichi Fire », sur http://www.gnb.ca/ (consulté le 29 août 2012).
  34. Ganong 1904, p. 131
  35. Ganong 1904, p. 146
  36. Ganong 1904, p. 134
  37. Ganong 1904, p. 125
  38. a et b Ganong 1904, p. 116
  39. a, b, c et d Jean-Guy Finn, Bâtir des gouvernements locaux et des régions viables : plan d'action pour l'avenir de la gouvernance locale au Nouveau-Brunswick, Fredericton,‎ 2008, 83 p. (ISBN 978-1-55471-181-9, lire en ligne [PDF]), p. 30
  40. « Carte », sur Entreprise Kent (consulté le 8 novembre 2012).
  41. « Les communautés dans chacune des 12 Commissions de services régionaux (CSR) », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 9 novembre 2012).
  42. « Conseils d'administration des commissions de services régionaux annoncés », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 1 novembre 2012).
  43. « Services obligatoires », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 9 novembre 2012).
  44. « Procès-verbaux de la session de janvier 1944 du conseil municipal de Kent », La Voix d'Évangéline,‎ 3 février 1944, p. 15 (lire en ligne)
  45. « Procès-verbaux de la session de janvier 1953 du conseil municipal de Kent », L'Évangéline,‎ 23 février 1953, p. 15 (lire en ligne)
  46. (fr) Ministère des Transports du Nouveau-Brunswick, « Ponts couverts - Comté de Kent »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William F. Ganong, A Monograph of the Origins of the Settlements in New Brunswick, Ottawa, J. Hope,‎ 1904, 185 p.
  • (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada,‎ 1975