Paroisse de Saint-François

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-François.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Saint-François-de-Madawaska.
Paroisse de Saint-François
Village de St-François-de-Madawaska
Village de St-François-de-Madawaska
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Comté ou équivalent Madawaska
Statut municipal District de services locaux
Maire
Mandat
aucun
aucun
Constitution 9 novembre 1966
Démographie
Population 630 hab. (2011 en diminution)
Densité 1,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 16′ 18″ N 68° 55′ 00″ O / 47.271775, -68.91655 ()47° 16′ 18″ Nord 68° 55′ 00″ Ouest / 47.271775, -68.91655 ()  
Superficie 34 470 ha = 344,70 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-506
Code géographique 1313041
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte administrative du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Paroisse de Saint-François

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte topographique du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Paroisse de Saint-François

La paroisse de Saint-François est à la fois une paroisse civile[note 1] et un district de services locaux (DSL) canadien du comté de Madawaska, au nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

La paroisse est nommée en l'honneur de François d'Assise.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de Saint-François dans le comté de Madawaska.

Les différents hameaux sont Mouth of Saint-Francis, Connors, Val Oaks, Little River Mills, Pelletier Mill, Concession-des-Viel, Concession-des-Bouchard, Concession-des-Vasseur et Lac-Unique. Le terrain est montagneux, faisant partie des Appalaches.

Les plus hautes montagnes dépassent les 480 mètres. Les principaux cours d'eau sont le fleuve Saint-Jean, la rivière Saint-François et la rivière des Crocs. Les principaux lacs sont le lac Glasier et le lac Unique.

La paroisse de Saint-François est généralement considérée comme faisant partie de l'Acadie[1], quoique l'appartenance des Brayons à l'Acadie fasse l'objet d'un débat[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Saint-François est situé dans le territoire traditionnel des Malécites. Le village de Connors est fondé durant le premier quart du XIXe siècle, principalement par des familles anglaises. Les Acadiens deviennent graduellement majoritaires[3]. Les premiers résidents sont attirés par le commerce du bois. Les premiers notables sont John Ben Glazier et Robert Connors[3].

Une église est construite à Connors en 1893[3]. Elle est détruite dans un incendie en 1960 mais une nouvelle est ouverte l'année suivante[3].

La municipalité du comté de Madawaska est dissoute en 1966[4]. La paroisse de Saint-François devient un district de services locaux en 1967[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprise Madawaska, membre du Réseau Entreprise, a la responsabilité du développement économique[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Commission de services régionaux[modifier | modifier le code]

La paroisse de Saint-François fait partie de la Région 1[6], une commissions de services régionaux (CSR) devant commencer officiellement ses activités le 1er janvier 2013[7]. Contrairement aux municipalités, les DSL sont représentés au conseil par un nombre de représentants proportionnels à leur population et leur assiette fiscale[4]. Ces représentants sont élus par les présidents des DSL mais sont nommés par le gouvernement s'il n'y a pas assez de présidents en fonction[4]. Les services obligatoirement offerts par les CSR sont l'aménagement régional, l'aménagement local dans le cas des DSL, la gestion des déchets solides, la planification des mesures d'urgence ainsi que la collaboration en matière de services de police, la planification et le partage des coûts des infrastructures régionales de sport, de loisirs et de culture; d'autres services pourraient s'ajouter à cette liste[8].

Représentation et tendances politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Saint-François fait partie de la circonscription provinciale de Madawaska-les-Lacs, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par Yvon Bonenfant, du Parti progressiste-conservateur. Il fut élu en 2010.

Drapeau du Canada Canada: Saint-François fait partie de la circonscription fédérale de Madawaska—Restigouche, qui est représentée à la Chambre des communes du Canada par Jean-Claude D'Amours, du Parti libéral. Il fut élu lors de la 38e élection générale, en 2004, puis réélu en 2006 et en 2008.

Vivre dans la paroisse de Saint-François[modifier | modifier le code]

Le détachement de la Gendarmerie royale du Canada le plus proche est à Clair. Le bureau de poste et le poste d'Ambulance Nouveau-Brunswick les plus proches sont quant à eux à Saint-François-de-Madawaska. L'hôpital régional d'Edmundston dessert la région.

Les francophones bénéficient du quotidien L'Acadie nouvelle, publié à Caraquet, ainsi qu'à l'hebdomadaire L'Étoile, de Dieppe. Ils ont aussi accès aux hebdomadaires Le Madawaska et La République, d'Edmundston. Les anglophones bénéficient des quotidiens Telegraph-Journal, publié à Saint-Jean, et The Daily Gleaner, publié à Fredericton.

Religion[modifier | modifier le code]

Connors possède l'église catholique romaine Notre-Dame-du-Rosaire, siège de la paroisse du même nom. La paroisse est membre de l'unité pastorale Saint-Jean-des-Trois-Frontières, elle-même incluse dans le diocèse d'Edmundston[3].

La mission de Connors, dépendante de Saint-François-de-Madawaska, est fondée en 1893, année de construction de la première église[3]. La paroisse Notre-Dame-du-Rosaire est fondée en 1950[3].

Missionnaires

  • I. N. Dumont, 1890-1921
  • Edouard Barry, 1917-1920
  • Télesphore Lambert, 1921-1932
  • Ernest Lang, 1932-1949
  • Armand Labrie, 1944-1947
  • Étienne Dubé, 1947-1953
  • Hilaire Daigle, 1949-1966
  • Alfred Ouellet, 1954-1955
  • Georges Fournier, 1956

Curés

  • Urbain Lang, 1950-1954
  • Ben J. Saindon, 1956-1959
  • Alfred Ouellet, 1959-1975
  • Laurent Nadeau, 1975-1982
  • Jacques Gauvreau, 1982-1991
  • Yvon Ouellet, 1991-1998
  • Claude Côté, 1998-2007
  • Ivan Thériault, 2007-

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Maine (États-Unis) Rivière-Bleue, Saint-Marc-du-Lac-Long
Drapeau du Québec Québec
Lac-Baker Rose des vents
Maine (États-Unis) N Clair
O    Paroisse de Saint-François    E
S
Maine (États-Unis) Maine (États-Unis) Maine (États-Unis)
Enclave : Saint-François-de-Madawaska

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au Nouveau-Brunswick, une paroisse civile est une subdivision territoriale ayant perdu toute signification administrative en 1966 mais étant toujours utilisée à des fins de recensement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Murielle K. Roy et Jean Daigle (dir.), Démographie et démolinguistique en Acadie, 1871-1991, L'Acadie des Maritimes, Moncton, Centre d'études acadiennes, Université de Moncton,‎ 1993 (ISBN 2921166062), p. 141.
  2. Jacques Paul Couturier, « La République du Madawaska et l'Acadie : la construction identitaire d'une région néo-brunswickoise au XXe siècle », Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 56, no 2,‎ Automne 2002, p. 153-184 (lire en ligne).
  3. a, b, c, d, e, f et g « Connors:Notre-Dame-du-Rosaire », sur Diocèse d'Edmundston (consulté le 3 janvier 2010).
  4. a, b, c et d Jean-Guy Finn, Bâtir des gouvernements locaux et des régions viables : plan d'action pour l'avenir de la gouvernance locale au Nouveau-Brunswick, Fredericton,‎ 2008, 83 p. (ISBN 978-1-55471-181-9, lire en ligne [PDF]), p. 30
  5. « Territoire desservi », sur Entreprise Madawaska (consulté le 8 novembre 2012).
  6. « Les communautés dans chacune des 12 Commissions de services régionaux (CSR) » (consulté le 9 novembre 2012).
  7. « Conseils d'administration des commissions de services régionaux annoncés », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 1 novembre 2012).
  8. « Services obligatoires », sur [Gouvernement du Nouveau-Brunswick] (consulté le 9 novembre 2012).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William F. Ganong, A Monograph of the Origins of the Settlements in New Brunswick, Ottawa, J. Hope,‎ 1904, 185 p.
  • (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada,‎ 1975