Paroi cellulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cellules végétales séparées par des parois transparentes.

Une paroi cellulaire est une paroi assez rigide entourant certaines cellules, situé à l'extérieur de la membrane cellulaire, qui apporte à la cellule un soutien structurel, une protection, et agit comme un mécanisme de filtrage. La paroi cellulaire fait aussi obstacle à l'expansion lorsque l'eau pénètre dans la cellule. Les plantes, les bactéries, champignons, les algues, et certaines archées possèdent des parois cellulaires. Les animaux et les protozoaires n'en ont pas.

Les matériaux constitutifs de la paroi cellulaire varient d'une espèce à l'autre. Chez les plantes, la plus forte composante de la paroi cellulaire complexe est un glucide de grande taille appelé cellulose. Chez les bactéries à Gram positif, les formes de peptidoglycane sont dominantes, tandis que la paroi est majoritairement protéique chez les bactéries à Gram négatif. Chez les archéens, les parois des cellules ont des compositions différentes, elles peuvent être formées de glycoprotéines couches S, de pseudopeptidoglycanes, ou de polysaccharides. Les champignons possèdent des parois cellulaires composées de chitine, alors que les murs des algues sont généralement constitués de glycoprotéines et de polysaccharides. Toutefois, certaines espèces d'algues peuvent avoir une paroi cellulaire formée d'acide silicique. Souvent, les molécules d'autres structures se trouvent ancrées à la paroi cellulaire.

La paroi cellulaire est un élément de la structure des cellules :