Paro (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paro
la rue principale de Paro
la rue principale de Paro
Administration
Pays Drapeau du Bhoutan Bhoutan
District Paro
Maire
Mandat
Moritz Duevel
2012 -
Démographie
Population 15 000 hab.
Géographie
Coordonnées 27° 15′ 36″ N 89° 15′ 00″ E / 27.26, 89.25 ()27° 15′ 36″ Nord 89° 15′ 00″ Est / 27.26, 89.25 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bhoutan

Voir la carte administrative du Bhoutan
City locator 14.svg
Paro

Géolocalisation sur la carte : Bhoutan

Voir la carte topographique du Bhoutan
City locator 14.svg
Paro

La ville de Paro (སྤ་རོ་, Wylie: spa ro) est située au Bhoutan. Paro est surtout connu comme étant le lieu de l'unique aéroport international du Bhoutan

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Paro Chhu, un sous-affluent du Brahmapoutre traverse la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Le maire de la ville est Duevel Moritz, nommé en 2012.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Temples[modifier | modifier le code]

  • Le monastère-forteresse Rinpung Dzong surplombe la ville de Paro, sur la rive gauche de la rivière Paro Chhu. Cet édifice a une très vieille histoire : construit par Padmasambhava au début du Xe siècle, ces fondations sont devenues en 1646 un grand monastère de cinq étage construit par Ngawang Namgyal. Ce monastère a été un moyen efficace défense contre les tentatives d'invasions tibétaines, ainsi qu'un lieu d'étude du bouddhisme et un centre juridique. Construit avec des pierres au lieu d'argile, le Dzong ou temple a été nommé Rinpung qui signifie "tas de bijoux". Tous ses trésors ont été détruits par le feu en 1907. Un seul thangka, connu sous le nom Thongdel, a été sauvé. Ce monastère-forteresse a été reconstruit par le Penjor Penlop dawa après l'incendie. Actuellement, ce monastère continue de former la jeunesse de Paro au bouddhisme.
  • À la sortie de la ville de Paro, au nord, se dresse un des plus anciens temples du Bouthan, Kyichu Lhakhang, construit au VIIe siècle et toujours en activité. En 1971, HM Kesang Choden Wangchuck, reine du roi Jigme Dorji Wangchuck, a agrandi l'édifice en y ajoutant un temple dédié à Guru à côté de l'ancien Temple Jowo
  • À 10 km de Paro, le célèbre monastère Taktshang (le nid du tigre) se niche dans une falaise. Cet endroit est un lieu de pèlerinage très connu dans le monde bouddhiste. La légende indique que Guru Rinpoché ou Padmasambhava, qui a amené le bouddhisme au Tibet et au Bhoutan, est arrivé dans ce lieu sur le dos d'un tigre
  • À 16 km au Nord dans la vallée, la route mène aux ruines d'un monastère-forteresse du 17e siècle, Dzong Drukyel, en partie détruit par un incendie en 1951

Musée[modifier | modifier le code]

Sur la colline au-dessus du Rinpung Dzong se dresse une ancienne tour de guet appelée Ta Dzong devenue en 1967, le Musée national du Bhoutan. Un récent séisme ayant fragilisé le bâtiment, une annexe au musée a été construit pour permettre la visite d'une partie des œuvres conservées.

Monuments[modifier | modifier le code]

Un pont couvert traditionnel en bois, le Nyamai Zam, traverse la Paro Chhu juste en dessous du monastère et centre d'étude Rinpung Dzong

Transports publics[modifier | modifier le code]

L'Aéroport international de Paro est réputé pour la difficulté de son approche et seule la compagnie Druk Air est autorisée à y atterrir.

Population et société[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Galerie de photos de Paro[modifier | modifier le code]