Parlement du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Parlement du Nord (en italien Parlamento del Nord), plus connu comme Parlement de la Padanie ou Parlement de Mantoue est un organe politique italien officieux créé par la Ligue du Nord en 1997.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé initialement en 1997, le Parlement du Nord a été dissous en 1999 puis recréé en 2007 par Umberto Bossi. Il siège à Vicence. Son président est Roberto Maroni et la langue de travail est l'italien. Il est élu à travers une consultation non officielle (pas de garantie de vote ni de contrôle du scrutin) des électeurs inscrits et des sympathisants du parti.

La première session plénière a eu lieu Villa Riva Berni à Bagnolo San Vito en province de Mantoue d'où son nom. Actuellement, il siège à Vicence, dans la villa Bonin Maistrello, via dell'Orificeria, 21.

Il est divisé en composantes politiques concurrentes, avec des appellations qui ne veulent rien dire en dehors des sympathisants de la Ligue, en singeant les dénominations habituelles : communistes padans, socialistes padans-travail et société padans, lions padans, Lombardie nation, catholiques padans, libéraux-démocrates-Forza Padanie et droite padane-alliance européenne.

Lors des élections de 1997, les Radicaux italiens ont également participé obtenant l'élection de Benedetto Della Vedova. Chaque 5 années, sont élus les représentants des partis et le Premier ministre de la Padanie. Depuis 1996, ont été élus : Giancarlo Pagliarini, Vito Gnutti, Manuela Dal Lago, Mario Borghezio, Francesco Speroni et Roberto Maroni, « Premier ministre » actuel. Le 10 février 2007, sur demande du secrétaire fédéral de la Ligue du Nord, Umberto Bossi, le Parlement de la Padanie rouvre ses portes à Vicence.

Présidents du Parlement du Nord[modifier | modifier le code]

Élections padanes de 1997[modifier | modifier le code]

Le 26 octobre 1997, la Ligue du Nord organise les soi-disant « premières élections du Parlement padan » (rebaptisé Parlement du Nord) avec environ quatre millions d'électeurs (six selon la Ligue[1]) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CRONISTORIA DELLA LEGA NORD DALLE ORIGINI AD OGGI. Terza Parte. 1996 - 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]