Paris-Presse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Paris-presse)
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Presse
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Date de fondation 1944
Date du dernier numéro 1970
Ville d’édition Paris

Paris-Presse est un ancien quotidien français, édité à Paris, qui a paru de 1944 à 1970.

Il est créé par Philippe Barrès (1896-1975), avec Ève Curie (1904-2007), fille de Marie Curie. Ils dirigent ensemble le journal jusqu'en 1949[1].

Le premier numéro paraît le 13 novembre 1944. Il se tient en seconde position derrière France-Soir.

En 1948, il devient Paris-Presse-L'Intransigeant[2].

En 1948, Gaston Bonheur devient son rédacteur en chef.

En 1951, souffrant de la concurrence avec France Soir, il se transforme sous l'impulsion de Max Corre.

En 1965, il n'est plus qu'une édition de France-Soir. Il voit nombre de ses plumes partir (Gilbert Guilleminault à L'Aurore ; de même que Philippe Bernert, Anne Manson ...) puis il est absorbé par France-Soir.

La formule disparaît en 1970.

Journalistes[modifier | modifier le code]

Ont travaillé pour Paris-Presse : Marcel Haedrich (1913-2003), Gilbert Guilleminault (1914-1990), Albert Ollivier (1915-1964), Pierre Desgraupes (1918-1993), Jean Lartéguy (1920-2011), Maurice Bernardet (1921-2008), Marcel Giuglaris (1922-2010), Pierre Rey (1930), Bernard Michal (1932), Kleber Haedens (1913-1976), Gérard de Villiers...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Bellanger, Histoire générale de la presse française, Presses universitaires de France, 1969, t. IV, p. 286.
  2. Notice "Paris Presse, L'Intransigeant" dans le catalogue "Opale Plus" de la Bibliothèque Nationale de France