Paris-Rouen (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paris-Rouen.

Paris-Rouen

alt=Description de l'image James-moore.jpg.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 7 novembre 1869
Disparition 10 mai 2009

Paris-Rouen est une course cycliste sur route disputée en France entre Paris et Rouen, et dont la première édition, qui a eu lieu le 7 novembre 1869, est considérée comme la première course cycliste d'endurance de ville à ville. D'autres éditions ont ensuite eu lieu depuis 1895[1].

Histoire de la course[modifier | modifier le code]

La tenue d'une course cycliste entre Paris et Rouen est annoncée dans son édition du 30 septembre 1869 par Le Vélocipède illustré. Elle est organisée par la Compagnie parisienne. L'objectif affiché de la course est de « démontrer que le bicycle autorise à parcourir des distances considérables avec une fatigue incomparablement moins grande que celle résultant de la marche. » Le règlement de course, publié le 20 octobre, en fixe le parcours. Le départ est donné place de l'Étoile à Paris et des contrôles sont établis à Saint-Germain, Mantes, Vernon et Louviers. Les cinq premiers arrivés reçoivent des prix de la Compagnie parisienne, la première place étant dotée de 1 000 francs[2].

Plus de 400 cyclistes, dont 203 inscrits officiellement auprès de la Compagnie parisienne et du Vélocipède illustré, prennent le départ de la course le dimanche 7 novembre à h 30, devant plusieurs milliers de spectateurs[3],[4].

34 cyclistes arrivés en 24 heures sont classés. L'Anglais James Moore, déjà vainqueur lors des premières courses organisées au parc de Saint-Cloud en 1868, est le premier arrivé. Il parcourt les 123 km en 10 h 45. Il court sur un vélocipède doté des innovations techniques les plus avancées à l'époque et fabriqué par Jules-Pierre Suriray, qui est le premier à tirer profit d'une course pour promouvoir ses engins, en publiant une réclame dans Le Vélocipède illustré le mois suivant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paris-Rouen », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 23 décembre 2010)
  2. Chany 1988, p. 66-67
  3. Dodge 1996, p. 48
  4. Chany 1988, p. 72

Lien externe[modifier | modifier le code]