Parilia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Parilia (ou Palilia[1]) sont une fête de l'ancienne religion romaine, qui était célébrée le 21 avril, jour anniversaire de la fondation de Rome. Cette fête honorait la déesse Palès, déesse des bergers. Il s'agit à l'origine d'une fête agraire, qui comportait la purification (lustration) des troupeaux et de leurs gardiens.

Cérémonies[modifier | modifier le code]

Ovide, dans les Fastes, décrit de manière détaillée les rites de la fête des Parilia : il existait deux rituels différents, un rituel urbain observé à Rome et un rituel rural pratiqué à la campagne.

À l'origine, cette fête était célébrée par les bergers, qui allumaient des feux et dansaient autour pour obtenir la fécondité de leurs troupeaux. On la dédia à la déesse Palès (déesse des bergers). Plus tard, cette fête coïncida avec le jour où l’on fêtait l'anniversaire de la fondation de la ville de Rome par Romulus, sur le mont Palatin.

La cendre des veaux brûlés lors des Fordicidia, mélangée à du sang de cheval et des cosses de fèves, fut ensuite utilisée pour se purifier.

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Palilia, d'après le nom de la déesse Palès, puis Parilia par dissimilation consonantique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ovide, Fastes, Autour des Parilia du 21 avril (4,721-862)