Parc provincial d'Hecla/Grindstone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc provincial d'Hecla/Grindstone
Image illustrative de l'article Parc provincial d'Hecla/Grindstone
Pélicans d'Amérique à Hecla/Grindstone
Catégorie UICN II (parc national)[1]
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Manitoba.svg Manitoba
Division de recensement Division No. 18
Ville proche Winnipeg
Coordonnées 51° 11′ 06″ N 96° 34′ 54″ O / 51.1849999, -96.581751° 11′ 06″ Nord 96° 34′ 54″ Ouest / 51.1849999, -96.5817  
Superficie 342,2 km2
Création 1969

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Parc provincial d'Hecla/Grindstone

Géolocalisation sur la carte : Manitoba

(Voir situation sur carte : Manitoba)
Parc provincial d'Hecla/Grindstone
Parc provincial d'Hecla/Grindstone
Catégorie UICN III (monument naturel)[1]
Pays Drapeau du Canada Canada
Superficie 11,69 km2
Parc provincial d'Hecla/Grindstone
Catégorie UICN V (paysage terrestre/marin protégé)[1]
Pays Drapeau du Canada Canada
Superficie 10,31 km2
Parc provincial d'Hecla/Grindstone
Pays Drapeau du Canada Canada
Superficie 719,8 km2

Le parc provincial d'Hecla/Grindstone (anglais : Hecla/Grindstone Provincial Park) est un parc provincial du Manitoba de 1 084 km2 situé sur les rives du lac Winnipeg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le parc est situé au sud-ouest du lac Winnipeg, à 165 km au nord de Winnipeg[2]. Le parc a une superficie de 1 084 km2, mais seulement 364,2 km2 sont considérés comme aire protégée, entre autres les zones de la culture du foin, de l'exploitation des tourbières et de la pêche commerciale qui est autorisée dans le reste du parc[3],[1].

Le parc est presque entièrement situé sur le territoire non-organisé de la division No. 18, à l'exception de l’extrême sud-ouest qui est inclus dans la municipalité rurale de Bifrost.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Ojibwés occupaient la région avant la venue des Européens. L'Est de l'île Black était reconnu pour ses rencontres annuelles de chamans. Plusieurs preuves archéologiques comme des cimetières et des caches ont été trouvées sur l'île. L'île Black est toujours utilisée par les Ojibwés pour la cueillette, la chasse et leurs rassemblements[4].

Canada en 1876

L'île d'Hecla (islandais : Mikley) n'a pas été habitée par la première vague d’immigration provenant de l'Islande en 1875. L'île fut colonisée par la principale vague de colonisation, qui était composée d'Islandais provenant du nord et de l'ouest de l'île. Contrairement à la situation actuelle, l'île était située dans le district de Keewatin et ne fut incorporée au Manitoba, avec les autres colonies de la Nouvelle-Islande, qu'en 1881[5]. Les colons s'installèrent principalement dans le site actuel du village d'Hecla du côté est de l'île, à l'exception de quelques-uns qui optèrent pour le côté marécageux de l'île. Ce dernier côté fut finalement abandonné en raison des inondations fréquentes. Le côté est de l'île fut subdivisé en une longue série de lots en rangées de 400 m de large par une profondeur de 1 600 m. Les nouveaux colons vivaient principalement de la pêche, bien qu'ils pratiquaient aussi la foresterie[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Système de rapport et de suivi des aires de conservation », sur Conseil canadien des aires écologiques (consulté le 17 juin 2011)
  2. (en) « Hecla / Grindstone Provincial Park », sur Parks and Natural Areas Branch (consulté le 1er juillet 2011)
  3. (en) Manitoba Conservation,Parks and Natural Areas Branch, A System Plan for Manitoba's Provincial Parks,‎ 1997, 216 p. (lire en ligne), p. 38-39
  4. (en) « The First People », sur Parks and Natural Areas (consulté le 17 juin 2011)
  5. (en) « The Icelanders Arrive », sur Parks and Natural Areas (consulté le 17 juin 2011)
  6. Manitoba Parks Branch, Department of Natural Resources 1988, p. 16–17

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Manitoba Parks Branch, Department of Natural Resources, Management plan for Hecla Provincial Park and Grindstone Provincial Recreation Park,‎ mars 1988, 100 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]